Péchalat-Bourzat JO Sotchi programme libre
Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat lors du programme libre de la danse sur glace des JO de Sotchi | DAMIEN MEYER / AFP

Péchalat-Bourzat au pied du podium

Publié le , modifié le

Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat ont échoué dans leur quête de médaille olympique. 4e à l'issue du programme libre (177.22 pts), le couple français a livré sa plus belle partition mais est tombé sur plus fort que lui. C'était leur dernière compétition. La médaille d'or ne pouvait pas échapper aux Américains Davis et White (195.52 pts). Champions olympiques en 2010, les Canadiens Virtue-Moir (190.99 pts) ont remporté l'argent devant les Russes Ilinykh-Katsalapov (183.48 pts).

Le Petit Prince Fabian Bourzat et sa Rose Nathalie Péchalat vont repartir bredouille de Sotchi. Une nouvelle déception pour le patinage artistique tricolore. Mais au-delà du résultat brut et froid de la danse sur glace, le couple français sort grandit de son double programme russe. Le duo a su hausser son niveau pour disputer une place sur le podium aux ténors de la discipline. Sur le court comme sur le libre, aucune fausse note à signaler malgré une déduction de 1 point des juges lundi. Les Français ont donné le meilleur d'eux-mêmes mais ont buté sur trois couples d'un calibre supérieur.

Davis-White intouchable

Et bien au-dessus des autres, au terme d'un programme d'un niveau rarement atteint, il y avait le couple américain Meryl Davis et  Charlie White. Ils ont pris l'ascendant sur leurs éternels rivaux Canadiens. Les deux duos rivalisent depuis qu'ils sont juniors et sont depuis toutes  ces années sous la direction du même entraîneur, la Russe Marina Zueva, à  Detroit (Etats-Unis). Leurs palmarès sont quasi identiques: Virtue/Moir ont 3 médailles  olympiques (1 or, 2 argent) et 4 médailles mondiales (dont 2 en or),  Davis/White ont 2 médailles olympiques (1 or, 1 argent) et 4 médailles  mondiales (dont 2 en or).

Les Français amers

Les Français sont apparus le visage défait  devant les journalistes, auxquels ils n'ont dit que quelques mots, très abattus et amers. "Si le milieu de la danse veut voir des valses avec des cygnes, tant mieux  pour eux", a lâché Bourzat, très déçu. Avant cette extrême déception, ils avaient prévenu qu'ils termineraient  leur carrière sur une bonne note. Incertains pour les Mondiaux le mois prochain à Saitama (Japon, 24-30 mars), ils ont finalement décidé de mettre fin à leur carrière dès ce soir.

Voir le classement de la danse sur glace

VIDEO : Davis-White patinent pour l'or

VIDEO : Le programme libre de Péchalat-Bourzat

VIDEO : La réaction du couple français

Xavier Richard @littletwitman