Legrand médaille
Ugo Legrand savoure sa médaille | AFP - FRANCK FIFE

Pas de repos pour Ugo Legrand

Publié le , modifié le

Au lendemain de sa médaille de bronze, Ugo Legrand était encore sur les tatamis. Pour échauffer Alain Schmitt, d'abord, engagé dans la catégorie 81kg et battu au 2e tour, mais aussi pour encourager Gévrise Emane. Aux côtés de Teddy Riner, de plus en plus impatient d'entrer en action.

Comme d'habitude, Ugo Legrand a le sourire. Avec Teddy Riner, ils prennent le temps de poser et de prendre des photos avec des fans. Pourtant, la nuit a été très courte pour le nouveau médaillé de bronze olympique de judo: "J'ai très peu dormi. Je me suis couché vers 3h et je me suis levé ce matin pour échauffer Alain Schmitt. C'était une très courte nuit, avec beaucoup de douleurs au corps. J'avais toujours cette médaille en tête. Je suis encore super heureux, et pas encore descendu de mon nuage."

Moins de 24h après être monté sur le podium, le champion d'Europe en titre ne réalise toujours pas la portée de sa performance: "Je ne me rends pas bien compte. Je pense que le retour en France, la distance avec l'événement, me feront prendre conscience de ce que je viens de faire. Pour l'instant, c'est encore trop chaud." Trop chaud aussi parce qu'entre l'entraînement de son compatriote et les encouragements pour Emane, il n'est pas encore sorti de l'épreuve: "On est à fond dedans. On soutient tous nos potes. On se dispersera tous ensemble quand le judo sera terminé, le 4 août, où on fera une belle fête."

"Un énorme soulagement"

Mais si Ugo Legrand ne réalise pas encore, il ressent moins de poids depuis hier: "C'est pas un petit soulagement. Ca aurait été une déception énorme de ne pas revenir bredouille. C'était le résumé de cette olympiade. Repartir pour quatre ans sans avoir eu une breloque m'aurait vraiment déçu. C'est donc un énorme soulagement, et un poids en moins sur les épaules. Une satisfaction énorme."

Avec un téléphone qui ne capte pas le réseau en entraîneur, le judoka n'a pas eu le droit aux nombreuses sonneries, mais il a "reçu énormément de messages de félicitations de fans qui m'ont envoyé des mails. Je suis très content de les avoir fait vibrer." Ce matin, pour la première fois, Teddy Riner avait décidé de venir dans cette salle de l'Excell Arena, et Ugo Legrand l'accompagnait: "D'habitude il restait au village devant la télé. Là, il a voulu s'imprégner de l'ambiance, mais il ne reste pas longtemps. Ca le démange. Il a envie de combattre, ça se sent. Mais il ne doit pas perdre trop d'énergie, et c'est ce qu'il y a de plus dur à gérer." De l'énergie, Ugo Legrand en a encore et il la met au service des ses coéquipiers.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze