La fondeuse ukrainienne Marina Lisogor a été contrôlée positive
La fondeuse ukrainienne Marina Lisogor a été contrôlée positive | ALBERTO PIZZOLI - AFP

Nouveau cas de dopage à Sotchi

Publié le , modifié le

La fondeuse ukrainienne Marina Lisogor, qui participe aux jeux Olympiques de Sotchi, a été contrôlée positif à une substance interdite, la latrimetazidine, a annoncé samedi le comité olympique ukrainien.

Lisodor, 30 ans, avait terminé 58e du 10 km classique et du sprint. Il  s'agit du troisième cas de dopage des Jeux de Sotchi après ceux de la biathlète  allemande Evi Sachenbacher-Stehle et du pousseur-freineur du bobsleigh à quatre  italien William Frullani, tous deux exclus des Jeux.

Entendue par une commission disciplinaire, Lisogor a expliqué avoir pris un  médicament sans savoir qu'il contenait le produit interdit et sans intention  donc de violer les règles antidopage, selon le COU.
"La décision sur son avenir sera prise en application des règles du CIO",  précise le comité olympique ukrainien qui a été informé des résultats de ce  contrôle par le CIO.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot