Mickaël Piétrus sous le maillot de Boston
Mickaël Piétrus sous le maillot des Boston Celtics | REUTERS - TAMI CHAPPELL

Mickaël Piétrus privé de JO ?

Publié le , modifié le

En annonçant Mickaël Piétrus dans la liste des remplaçants pour les Jeux Olympiques, Vincent Collet savait qu'il allait faire sensation. Et sa justification n'a pratiquement laissé aucun espoir au joueur de Boston de voir Londres, au contraire de son frère Florent et de la bande à Parker, dont il faisait partie voici quelques années.

"Je souhaitais m'appuyer sur ce qui a été fait l'an passé. J'ai pensé qu'il ne pouvait pas simplement venir se rajouter au noyau fort du groupe, mais nécessairement, il allait vouloir modifier cette hiérarchie. Je ne le voulais pas. Je l'assume. J'avais le sentiment que Mickaël n'était pas capable d'entendre ce discours". Voilà comment Vincent Collet a justifié la présence de Mickaël Piétrus dans cette courte liste de 6 remplaçants pour les Jeux Olympiques. A moins qu'un Nicolas Batum, un Nando De Colo ou Mickaël Gelabale ne se blesse durant la préparation, l'ancien Palois n'a pratiquement aucune chance de participer au tournoi olympique.

Le coup est rude. Car ces phrases, assénées par le sélectionneur lors de l'annonce de son groupe de 18 pour la préparation aux JO, semblent l'enterrer. S'il l'a placé sur la liste des remplaçants, Vincent Collet ne semble absolument pas convaincu par le bien-fondé de sa présence dans le groupe à Londres. Malgré sa bonne saison avec Boston, l'une des franchises où le travail collectif est le plus valorisé, il semble que son état d'esprit ne colle pas avec celui prôné par le staff tricolore.

C'est donc en spectateur que le shooteur devrait assister aux JO, sauf en cas de coup dur parmi les 18 sélectionnés. Et encore, il paraît peu probable que de telles paroles l'incitent à faire beaucoup d'efforts pour jouer sa carte à fond. Lui qui faisait partie de cette génération Parker, née en Turquie avec un titre de champion d'Europe junior, verra jouer ses copains, Tony Parker, Boris Diaw, Ronny Turiaf, ainsi que son frère Florent, tous cadres de l'équipe de France (lire JO: Beaubois, Diawara avec Parker, M. Piétrus remplaçant.) Mickaël Piétrus n'a plus porté le maillot tricolore depuis le Mondial-2006.

Composition du groupe des 18

Meneurs: Tony Parker (29 ans, 1,88 m, San Antonio/NBA, 117 sélections), Andrew Albicy (22 ans, 1,78 m, Gravelines, 31 sélections), Steed Tchicamboud (30 ans, 1,93 m, Chalon-sur-Saône, 29 sélections)
Arrières-ailiers: Nicolas Batum (23 ans, 2,03 m, Portland/NBA, 51 sélections), Nando De Colo (24 ans, 1,95 m, Valence/ESP, 68 sélections), Charles Kahudi (25 ans, 1,99 m, Le Mans, 24 sélections), Mickaël Gelabale (28 ans, 2 m, Khimki Moscou/RUS, 69 sélections), Rodrigue Beaubois (24 ans, 1,84 m, Dallas/NBA, 0 sélection), Yannick Bokolo (26 ans, 1,88 m, Gravelines, 75 sélections), Fabien Causeur (24 ans, 1,93 m, Cholet, 13 sélections), Yakhouba Diawara (29 ans, 2,01 m, Varèse/ITA, 27 sélections)
Intérieurs: Boris Diaw (30 ans, 2,03 m, San Antonio/NBA, 143 sélections), Florent Pietrus (31 ans, 2,02 m, Valence/ESP, 141 sélections), Ali Traoré (27 ans, 2,05 m, Kuban/RUS, 48 sélections), Joakim Noah (27 ans, 2,11 m, Chicago/NBA, 22 sélections), Kevin Séraphin (22 ans, 2,06 m, Washington/NBA, 21 sélections), Ronny Turiaf (29 ans, 2,06 m, Miami/NBA, 87 sélections), Ian Mahinmi (25 ans, 2,06 m, Dallas/NBA, 23 sélections)

Les 6 remplaçants

Alexis Ajinça (24 ans, 2,15 m, Strasbourg, 8 sélections), Evan Fournier (19 ans, 1,97 m, Poitiers, 0 sélection), Thomas Heurtel (23 ans, 1,86 m, Vitoria/ESP, O sélection), Mickaël Pietrus (30 ans, 1,98 m, Boston/NBA, 44 sélections), Kim Tillie (23 ans, 2,10 m, Villeurbanne, 0 sélection)

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze