Camille Muffat
Camille Muffat | MARTIN BUREAU / AFP

Menu du jour : Muffat et les sports collectifs en prime

Publié le , modifié le

Pour cette 2e journée des Jeux Olympiques à Londres, Camille Muffat a rendez-vous avec l'histoire en finale du 200m nage libre. Les manieurs de ballons tricolores entrent de plain pied dans leur tournoi. Si les "Experts" du hand auront a priori la partie facile face à la Grande-Bretagne, les basketteurs, eux, se frotteront à la Dream Team américaine. Rien que ça !

L'épreuve du jour : Basket Hommes

L'équipe de France ne pouvait rêver mieux pour entamer son Tournoi Olympique avec, pour premier adversaire, la Dream Team américaine ! Cette dernière, qui présente sa sixième version depuis la légendaire équipe de 1992 (avec Jordan, Magic and co) fait figure d'immense favori à sa propre succession. Kobe Bryant, l'une des stars de la formation US avec LeBron James et Kevin Durant, a déjà déclaré qu'il serait "interdit de territoire" aux Etats-Unis s'il ne remportait pas l'or. Les Français sont prévenus. Si battre la Dream Team serait un exploit, après tout le Brésil et l'Argentine ont réussi à inquiété les Américains en match de préparation, il s'agira surtout pour les Bleus de s'étalonner face au favori de la compétition. La faiblesse des Etats-Unis dans le secteur intérieur (un seul véritable pivot) peut certainement donner des idées aux hommes de Vincent Collet. Tony Parker, qui connait parfaitement ses adversaires du soir, aura à cœur de briller et de montrer l'exemple à ses coéquipiers.

La star à suivre : "Les Experts"

Ils sont de retour. Et ils ont une revanche à prendre. Les handballeurs français, champions du monde et olympiques en titre, sont passés complètement au travers lors du dernier Euro. L'équipe la plus titrée dans l'histoire du sport tricolore débutera son tournoi en affrontant un adversaire largement à sa portée, la Grande-Bretagne. Avec l'Argentine, la Suède, l'Islande et la Tunisie dans son groupe, les partenaires de Nikola Karabatic devraient, sauf infortune colossale, parvenir à se qualifier pour les quarts de finale. Après, il sera toujours temps de croire à un fabuleux doublé 2008-2012 qu'aucune équipe de hand n'a jusqu'ici réalisé…

Les chances françaises : Muffat en chef de file

L'heure de Camille Muffat a sonné. En progrès constants depuis quelques années, la Française a l'occasion de voir concrétiser tous ses efforts. Sur sa distance fétiche, le 400m, Camille Muffat, bronzée lors des derniers championnats du monde, ne visera pas autre chose que l'or. Mais, pour cela, il faudra passer sur le corps de Federica Pellegrini. L'Italienne, ancienne grand rivale de Laure Manaudou, est toujours au top et sait se transcender lors des grands rendez-vous. Leur duel promet énormément. Toujours dans la piscine olympique londonienne, le relai 4x100m hommes, avec Alain Bernard, tentera d'aller chercher une médaille même si les Etats-Unis et l'Australie, emmenée par le missile Magnussen, semblent favoris pour monter sur la plus haute marche du podium. Hors des bassins, la délégation tricolore misera beaucoup sur Céline Goberville au tir au pistolet à 10m.

Une finale à suivre : Judo -66 kilos Homme

C'est l'une des catégories les plus ouvertes en Judo. Le double champion olympique, le Japonais Uchishiba, n'est plus là et nombreux sont les prétendants à la succession. A commencer par un autre Nippon, Ebinuma, ou le Brésilien Leandro Cunha, vice champion du monde en 2010 et 2011. Et les Français ? en position d'outsider, à l'image de David Larose qui peut toujours rêver d'imiter son compatriote Benjamin Derbelet, médaillé d'argent à Pékin.

Julien Lamotte