Renaud Lavillenie
Renaud Lavillenie est prêt à s'envoler | AFP - FRANCK FIFE

Menu du jour: Lavillenie, les Experts et le BMX en vedette

Publié le , modifié le

La journée s'annonce passionnante. Les handballeurs tricolores tenteront de rallier la finale olympique. Favori, Renaud Lavillenie ira chercher le titre à la perche. En BMX, les Bleus attendent une moisson comme à Pékin. Des médailles sont à prévoir!

La confrontation du jour: France – Croatie (Handball demi-finale à 21h30)

France-Croatie est devenu un classique du handball. Comme il y a quatre ans à Pékin, les Experts retrouvent les Croates en demi-finale des JO,  l'équipe qui l'a précédée au palmarès olympique et avec laquelle elle a noué une rivalité exacerbée  La France est championne olympique sortante, double championne du monde en  titre. La Croatie est double championne olympique (1996, 2004) et médaillée lors de 7 des 12 compétitions. Entre ces deux nations, l'avantage psychologique est du côté des Bleus qui ont remporté les trois derniers grands rendez-vous, en  demi-finales des Jeux de Pékin, en finale du Mondial 2009 et en finale de l'Euro 2010. Mais ils ont perdu la dernière joute en poule (22-29) lors du dernier Euro. Un sommet indécis en perspective.

Les chances françaises: Le BMX avec Pottier, Le Corguillé et Daudet dès 16h30

La championne du monde Magalie Pottier et la vice-championne olympique de Pékin Laëtitia Le Corguillé rêve de succéder Anne-Caroline Chausson sur la première marche du podium. Chez les garçons, Joris Daudet, champion du monde en 2011 et double champion d'Europe en titre, a des arguments de pilotage pour briller. Les matches de BMX réunissent huit pilotes qui s'élancent d'une rampe de 8 mètres de hauteur. Le parcours présente une succession de bosses et trois virages en  épingle avant la ligne. C'est rapide, spectaculaire et intense.

En 470 (c'est de la voile), le duo Pierre Leboucher - Vincent Garos peuvent encore viser une médaille lors de la "Medal race", dernière régate de la compétition. La régate de jeudi a été remise à vendredi faute de vent.  Julien Sauvage (Natation 10 km) tentera de faire encore mieux que sa compatriote Ophélie Aspord, 6e jeudi de sa course.

La star du jour (1): Lavillenie, une occasion en or  (Saut à la perche 20h00)

C'est le jour J pour le perchiste Renaud  Lavillenie, qui possède une occasion en or de devenir champion olympique après  des mois de domination sans partage dans sa discipline. Le Clermontois fait profil bas depuis plusieurs mois car il sait bien que  son sport est une la discipline aléatoire par excellence. Lui-même en a déjà  payé le prix, notamment l'an dernier aux Mondiaux de Daegu où il n'avait pu  prendre "que" la 3e place alors qu'il était déjà un des favoris. Lavillenie signerait pour un même résultat, car ce qui compte le plus pour  lui est de ramener une médaille. Mais le protégé de Damien Inocencio, brillant  champion d'Europe en juin avec la MPM (5,97 m), sait bien au fond de lui que  l'or lui tend la perche. Il faudra se méfier (dans le désordre): de son compatriote Romain Mesnil, de  l'Australien Steve Hooker, champion olympique 2008, et des perchistes allemands (Björn Otto, Malte Mohr, Raphaël Holzdeppe) ou l'Américain Brad Walker.

La star du jour (2): Dibaba pour un deuxième doublé (5000 m, 21h05)

L'Ethiopienne Tirunesh Dibaba, qui a déjà  conservé son titre olympique sur 10.000 m, va tenter comme à Pékin de réaliser  le doublé avec le 5000 m. La phénoménale Ethiopienne aura toutefois fort à faire avec sa compatriote  et rivale de toujours, Meseret Defar, et la Kenyane Vivian Cheruiyot qui avait assis sa domination avec le doublé  5/10.000 m lors des derniers mondiaux. A ne pas manquer la foulée magnifique de Dibaba. 

La finale du jour: Pays-Bas – Argentine en Hockey sur Gazon (21h00)

Les deux meilleures nations, le Pays-Bas, championne olympique en titre, et les Argentines, championne du monde en 2010 en battant… les Pays-Bas, s'affrontent sur le gazon bleu des JO. Entre ces jolies dames, la lutte promet d'être acharnée et intéressante. Après des demi-finales serrées et passionnantes, les Argentines, médaillées lors des trois derniers JO (2e en 2000, 3e en 2004  et 2008), tenteront d'empêcher les Néerlandaises d'empocher un troisième titre après 1984 et 2008.

Les Français en lice

ATHLETISME
Marteau dames (finale): Stéphanie Falzon
Perche messieurs (finale): Renaud Lavillenie, Romain Mesnil
Relais 4x100 m messieurs (1er tour): Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre,
Pierre-Alexis Pessonneaux, Ronald Pognon

Relais 4x400 m dames (1er tour): Phara Anarchasis, Muriel Hurtis, Floria
Guei, Elea Mariama Diarra, Marie Gayot, Léonara Guion-Firmin
   
CANOE-KAYAK COURSE EN LIGNE
C1 200 m messieurs (tour préliminaire): Mathieu Goubel
K1 200 m messieurs (tour préliminaire): Maxime Beaumont
K2 200 m messieurs (tour préliminaire): Arnaud Hybois, Sébastien Jouve
   
CYCLISME BMX
Epreuve dames (demi-finales): Laetitia Le Corguille, Magalie Pottier
Epreuve messieurs: Joris Daudet  et Quentin Caleyron
 
GYMNASTIQUE RYTHMIQUE
Concours individuel (qualifications): Delphine Ledoux
 
HANDBALL MESSIEURS (France-Croatie, demi-finale)
 
NATATION
 Marathlon 10 km messieurs: Julien Sauvage
   
VOILE
470 dames (Medal race): Camille Lecointre, Mathilde Geron
470 messieurs: Pierre Leboucher et Vincent Garos

Mathieu Baratas