Steeve Guenot
Steeve Guenot lors de sa médaille d'or en 2008 à Pékin | VANO SHLAMOV / AFP

Menu du jour : Guénot défend son titre, Pearson seule au monde

Publié le , modifié le

Après avoir vu son frère Christophe quitter Londres sans médaille, Steeve Guénot espère bien conserver son titre olympique dans la catégorie des -66kg. Grande favorite du 100m haies, Sally Pearson pourrait profiter du forfait de Jessica Ennis pour survoler la finale.

L'épreuve du jour : Lutte – finale des –66kg (19h25)

Lors des derniers Jeux olympiques à Pékin, c'est grâce à cette discipline que la France a obtenu sa première médaille d'or. Steeve, le cadet des frères Guénot, devenait alors champion olympique avant de connaître une baisse de régime lors des années suivantes : 15e des Mondiaux en 2009, il ne décroche son billet pour Londres qu'au début du printemps. A 26 ans, le lutteur reste néanmoins optimiste et prépare la défense de son titre grâce à une nouvelle technique, "son spécial". Un optimisme de rigueur suite au forfait sur blessure de Mikhail Siamionau et du Kirghize Kanatbek Begaliev, respectivement médaillés de bronze et d'argent à Pékin.

Les chances françaises : Laurent Vidal (Triathlon - 12h30) et Michael Bourgain (Keirin - 18h50)

Difficile mais pas impossible. Si Laurent Vidal ne partira pas favori de cette épreuve du Triathlon, il reste un outsider crédible après avoir remporté la première étape de Coupe du monde de la saison et occupé en début d'année la place de n°1 mondial. Mais il y a d'autres sérieux prétendants. Le plus régulier est le Britannique Jonathan Brownlee, vice-champion du monde 2011, ou encore son frère, Alistair, champion du monde en 2009.

Déjà médaillé de bronze en vitesse par équipes (en 2004) et en vitesse  individuelle (2008), Michale Bourgain court après la médaille sur le keirin. Il aura pour principal adversaire Chris Hoy,  quintuple champion olympique, dont 1 fois en keirin (2008), et qui compte bien  participer à l'ample moisson britannique, ainsi que l'Allemand Maximilian Levy.

En boxe, Nordine Oubaali (- 52), et Alexis  Vastine (-69) sont en quart de finale. En cas de qualification pour les demi-finales, ils seront assurés d'une médaille. Invaincue en poule (5 victoires), l'équipe de France féminine de basketball joue une place en demi-finale face à la République Tchèque. Idem pour l'équipe de féminine France de handball invaincue en poule (4 victoire set 1 nul) opposée au Montenegro en quart. 

La finale à suivre : natation synchronisée (16h00)

Depuis les JO de Sydney en 2000, cette épreuve est la propriété de la Russie. Anastasia Davydova et Anastasia Ermakova, qui avaient remporté le titre en 2004 et 2008, seront cette fois remplacées par une paire composée de Natalia Ischenko et Svetlana Romashina, tout juste sacrées championnes d'Europe à Eindhoven. 

La star à suivre : Sally Pearson (22h00)

Championne du monde en titre, Sally Pearson est la grande favorite du 100m haie depuis que Jessica Ennis a renoncé à s'aligner sur cette distance. L'Australienne évolue en effet sur une autre planète depuis deux saisons. Voyez plutôt : c'est elle qui détient cinq des six meilleures performances de l'année, dont la meilleure en 12"40. Un vrai boulevard s'offre à elle.

Les Français en lice :

ATHLETISME
    200 m (1er tour): Christophe Lemaitre
    110 m haies (1er tour): Garfield Darien, Ladji Doucouré, Dimitri Bascou
    Triple saut messieurs (qualifications): Benjamin Compaoré
    Hauteur messieurs (finale): Mickaël Hanany
    Longueur dames (qualifications): Eloyse Lesueur
    100 m haies (demi-finales): Reina-Flor Okori
    800 m messieurs (demi-finales): Pierre-Ambroise Bosse
    200 m (demi-finales): Myriam Soumaré (si qualifiée lundi soir)
BASKET-BALL DAMES (Quarts de finale, France-République tchèque)
 BOXE
    - 52 kg (quarts de finale): Nordine Oubaali
    - 69 kg (quarts de finale): Alexis Vastine
 CYCLISME SUR PISTE
    Keirin messieurs (1er tour): Mickaël Bourgain
    Omnium dames (poursuite, scratch, contre-la-montre): Clara Sanchez
 EQUITATION
    Dressage (Grand Prix spécial individuel): Jessica Michel
 GYMNASTIQUE ARTISTIQUE
    Barres parallèles (finale par appareil messieurs): Hamilton Sabot
 HANDBALL DAMES (Quarts de finale, France-Montenegro)
 LUTTE GRECO-ROMAINE
    - 66 kg (qualifications): Steeve Guénot
 TRIATHLON
    Epreuve masculine: David Hauss, Laurent Vidal, Vincent Luis
  VOILE
    470 messieurs (régates 9 et 10): Pierre Leboucher/Vincent Garros
    470 dames (régates 8 et 9): Camille Lecointre/Mathilde Géron
    RS:X messieurs (medal race): Julien Bontemps
    RS:X dames (medal race): Charline Picon
    Elliott dames (quarts de finale, France-Espagne): Claire Leroy/Marie  Riou/Elodie Bertrand

Victor Patenôtre