Mahiédine Mekhissi remporte sa série sur 3000m steeple
Mahiédine Mekhissi remporte sa série sur 3000m steeple | AFP - Gabriel Bouys

Mekhissi en finale du 3000 m steeple, Ennis frappe fort

Publié le , modifié le

Le Français Mahiédine Mekhissi, l'une des meilleures chances tricolores de médaille en athlétisme, s'est qualifié sans souci pour la finale du 3000 m steeple, en remportant sa série en 8 min 16 et 23/100e.

Mekhissi maîtrise, Zouaoui éliminé

Mekhissi est constamment resté dans les premières positions de sa série. Le Français s'est montré relativement à son avantage lorsque la série s'est  décantée, mais l'Américain Evan Jager, 2e en 8:16.61 après avoir totalement  relâché son effort, ainsi que le Kenyan Abel Mutai, 3e en 8:17.70, seront sans conteste de redoutables rivaux pour lui pour la médaille, sans oublier les autres coureurs kenyans.

"L'objectif, c'était de ne pas laisser trop de forces. Je n'aime pas trop les séries à cause des bousculades et des incidents. Il faut surtout veiller à ne pas tomber", a remarqué le vice-champion olympique de Pékin. "Mais quand j'ai vu que c'est parti vite et que l'écrémage du peloton  avait débuté, je me suis contenté de rester placé. Je n'étais pas tête de  série et je suis tombé sur une série relevée. J'ai gagné la bataille et pas la  guerre", a ajouté le Rémois.

L'autre français engagé Vincent Zouaoui-Dandrieux a été éliminé 8e de sa série en 8'36"96. Cette course a été remportée par le grand favori kenyan Brimin Kipruto, tenant du titre et médaillé d'argent aux championnats du monde. La finale du 3000 m steeple est programmée dimanche soir à 22h25.

Les lanceurs de marteau éliminés

Les qualifications du marteau n'ont pas souri aux trois Français engagés, tous éliminés. Le Messin Jérôme Bertoluzzi, avec un 3e et dernier essai à 74,15 m, a été le plus proche de passer le tour, 14e au classement combiné des groupes A et B. Seuls les 12 meilleurs disputeront la finale dimanche. Egalement sociétaire du club de Metz, Quentin Bigot, pas encore 20 ans, a  fait mieux (72,42 m) que Nicolas Figère (69,74 m), qui avait déjà lancé le boulet de 7,260 kg cette saison à 79,75 m.
 

Ennis frappe fort d'entrée en heptathlon

De son côté, Jessica Ennis, l'athlète la plus attendue pour l'or de la délégation britannique, a réussi une entrée  fracassante, en remportant le 100 m  haies en 12 sec 54/100e, soit le record sur la distance lors d'épreuves combinées. La championne du monde 2009 a fait mieux que la Française Eunice Barber,  qui avait couru en 12 sec 62/100e en 2005.

Le 100m haies de Jessica Ennis

Gilles Gaillard