Malouines: Londres redoute des manifestations d'Argentins aux JO

Publié le , modifié le

Les autorités britanniques redoutent que l'Argentine n'utilise les Jeux Olympiques de Londres comme une "Tribune" à ses revendications sur la souveraineté des îles Malouines, les Falklands pour les Britanniques, rapporte le Times.

Selon l'édition dominicale du journal, les renseignements parvenus au  Foreign Office suggèreraient que Buenos Aires pourrait utiliser l'évènement  sportif pour relancer sa campagne en faveur de la reconnaissance de sa  souveraineté sur ce territoire contesté, 30 ans après la guerre de 1982 qui fit  650 morts dans les rangs argentins et 250 dans ceux de l'armée britannique. Les athlètes argentins pourraient ainsi se livrer à un coup d'éclat  semblable à celui, lors des Jeux Olympiques de 1968 à Mexico, des athlètes noirs américains Tommie Smith et John Carlos, quand ils avaient levé le poing,  ganté de noir, en montant sur le podium, en soutien au "pouvoir noir".

"Nous sommes inquiets que l'Argentine ne cherche à utiliser les JO comme  une occasion pour protester à propos des Falklands", a déclaré au journal un  haut responsable du ministère britannique des Affaires étrangères. "Ils ont l'air décidé à se servir de tout pour faire avancer leur cause",  a-t-il ajouté.
 

AFP