Steeve Guénot - JO
Steeve Guénot a rapporté sa seule médaille à la lutte française | REUTERS - Kim Kyung Hoon

Lutte : Guénot termine en bronze

Publié le , modifié le

Pour son dernier combat en (-66kg), Steeve Guénot a pris la mesure de son adversaire, le Cubain Pedro Isaac Mulens Herrera. A 26 ans, le champion olympique en titre de la discipline décroche la première médaille pour la lutte.

Revoir la médaille de bronze de Steeve Guénot :

Guénot est déchu... mais heureux ! Champion olympique des (-66kg) en lutte, le Français Steeve a perdu son titre ce mardi, mais il s'est consolé avec le bronze. Ce soir, face au Cubain Pedro Isaac Mulens Herrera, le lutteur a survolé son combat pour la troisième marche du podium. Deux manches facilement remportées (4-0, 1-0) et une grande joie. Après son combat, l'ancien employé de la RATP ne cachait pas sa satisfaction : "C'est une immense fierté. Je pense que je peux être bien dans ma tête. Pendant ces quatre années il y a eu pas mal de hauts et de bas. Ça fait du bien de sauver l'honneur pour la lutte française".

Pour ce qui est de la médaille, c'est finalement le Sud-Coréen  Kim Hyeon-woo qui s'est imposé. Le Hongrois Tamas Loerincz remporte l'argent et Manuchar Tskhadaia prend la deuxième médaille de bronze.

Guénot : "Sauver l'honneur pour la lutte française".

La journée se termine donc bien pour le cadet des frères Guénot. Il est parvenu à se ressaisir après sa désillusion de l'après-midi. Un peu plus tôt, il avait dû faire une croix sur la défense de son titre obtenu à Pékin après sa défaite contre le Sud-Coréen Kim Hyeonwoo, troisième lors des  derniers Championnats du monde. Un combat difficile à digérer, où il s'était fait surprendre en essayant d'immobiliser son adversaire au sol.

La déception effacée, il est apparu bien plus entreprenant face à Herrera pour s'imposer. Pour son dernier combat dans la catégorie des (66kg), avant de franchir le pas pour les (-74kg), Steeve Guénot peut se retirer la tête haute. L'honneur de la lutte est sauf.

Guénot : "Une immense fierté"