Le Stade Olympique de Londres
Le Stade Olympique de Londres | ALBERTO PIZZOLI - AFP

Londres s'interroge sur son héritage

Publié le , modifié le

Reconnu pour la qualité de ses installations, Londres va devoir gérer son héritage. Si de nombreuses enceintes savent déjà ce que leur réserve l'avenir, ce n'est pas le cas de toutes. A l'image du Stade Olympique.

Que deviendront les installations ?

Voir la video

Construire des équipements pour accueillir les Jeux Olympiques dans de bonnes conditions est une chose. Trouver une utilité aux enceintes sportives après les JO en est une autre. De ce côté-là, les organisateurs ont plutôt bien mener leur barque. Sur les huit équipements permanents construits à Stratford, seuls deux ont un futur incertain. Dans l'idée des organisateurs, ces Jeux Olympiques 2012 devaient être les plus écologiques jamais organisés. Aussi afin de ne pas édifier des enceintes inutilisées à la sortie des Jeux, on a fait appel à des sites "temporaires". Ainsi par exemple, la salle qui a accueilli le tournoi olympique de basket va être démonté et pourrait servir...à Rio en 2016 !

La question du Stade Olympique

Le centre de presse fait partie de deux sites dont l'avenir est un peu flou. Il pourrait devenir un centre d'affaires. Encore faut-il trouver une, ou des entreprises capables financièrement de se "payer" un tel immeuble. Malheureusement pour les organisateurs, le symbole de ces Jeux, le Stade Olympique n'a toujours pas trouvé preneur. Un appel d'offre a été lancé et on imagine que les clubs de football de Tottenham ou de West Ham en seront les locataires. Néanmoins, le Locog aurait préféré régler cette question avant les Jeux mais les parties n'ont pas encore trouvé d'accord. Une chose est sûre, l'enceinte accueillera les Mondiaux d'athlétisme en 2017. De quoi raviver des beaux souvenirs chez les athlètes médaillés cet été.

Le village olympique, lui, va fermer ses portes pour un an. Il doit être transformé en 2 800 appartements. Une partie étant réservée à des foyers avec des revenus modestes. Enfin, Londres espère que les Jeux Olympiques vont "booster" le tourisme. Les autorités de la capitale anglaise espèrent que le parc olympique, avec la Tour Orbit en son sein, devienne l'un des dix sites les plus visités de la capitale d'ici à 2020. Un objectif ambitieux pour valoriser l'héritage des Jeux Olympiques de Londres.