Loïc Korval
Le champion d'Europe 2014 Loïc Korval | MAXPPP - WORLDPICTURES - CHRISTOPHE RUIZ

Loïc Korval privé des Jeux

Publié le , modifié le

Il n'avait qu'un mince espoir, Loïc Korval ne participera pas aux Jeux Olympiques de Rio (5-21 août). Suspendu deux ans par l'Agence française de lutte antidopage (AFLD) pour trois manquements aux contrôles antidopage, le champion d'Europe 2014 avait saisi le Conseil d'Etat pour faire annuler cette sanction mais celui-ci a rejeté son référé.

L'affaire remontait à 2013 et 2014 quand Loïc Korval avait manqué trois contrôles antidopages (entre le le 18 septembre 2013 et le 21 août 2014) mais ne trouve que son ultime rebondissement dans le rejet par le Conseil d'Etat du dernier recours possible du judoka français. Korval l'a annoncé lui-même sur sa page Facebook : "malheureusement le conseil d'État rejette mon référé. Le rêve olympique s'arrête donc pour moi aujourd'hui", a écrit le Champion d'Europe 2014.

Une procédure à rebondissements

Après de nombreux aléas dans les procédures, l'AFLD infligé le 10 septembre dernier au judoka une suspension de deux ans. Mais l'AFLD et les instances du judo s'opposaient sur la durée de la suspension déjà effectuée par le judoka. Le DTN avait ainsi affirmé que selon une "étude approfondie" faite par les avocats de la Fédération, Korval avait déjà effectué une première période de suspension de 10 mois puis une deuxième période d'1 mois et 12 jours, et qu'il ne lui manquait donc que 18 jours pour purger sa sanction d'un an. Ce qui lui permettait "juridiquement" de participer aux JO-2016. L'AFLD fait elle un tout autre calcul et aboutit à 5 mois et 17 jours déjà purgés, "compte tenu du fait que ne peuvent être déduites d'une sanction infligée que les périodes de temps couvertes effectivement par une suspension provisoire à titre conservatoire ou une interdiction prononcée à l'échelon fédéral", a précisé l'agence dans son communiqué. Le Conseil d'Etat devait régler le différend et a pris position en faveur de la décision de l'AFLD. Loïc Korval ne sera pas à Rio en août prochain pour les Jeux Olympiques.