L'Intérieur mobilise 4.500 policiers et gendarmes en France

Publié le , modifié le

Le ministère français de l'Intérieur a annoncé qu'il mettait en place durant les jeux Olympiques de Londres, qui s'ouvrent vendredi, un dispositif de sécurité fort notamment de 2.500 policiers et 2.000 gendarmes.

"A ce dispositif, il faut ajouter l'engagement de 1.450 militaires des  trois corps, Terre, Air, Marine, dont 950 employés dans le cadre de  Vigipirate", a ajouté le porte-parole du ministère Pierre-Henry Brandet.  Le dispositif de l'Intérieur, qui comprend également "des personnels de la  sécurité civile mobilisables à tout moment", est destiné à répondre "à l'afflux  exceptionnel" dans le nord de la France "de personnes en transit (60  délégations et 450.000 visiteurs)" se rendant aux JO jusqu'au 12 août, a  précisé l'Intérieur.

"C'est un dispositif adapté à tous les types de risques et de menaces et il peut être renforcé à tout moment si besoin", a déclaré Pierre-Henry Brandet. Les mesures de sécurité concernent notamment les transports: gares de  Calais et du Nord à Paris, Eurotunnel, ports de ferries (Caen-Ouistreham,  Cherbourg, Dieppe, Le Havre, Roscoff, Saint-Malo...), aéroports (Orly,  Roissy-Charles-de-Gaulle mais aussi Le Bourget...).

Elles visent à "veiller à la fluidité et la continuité des liens transmanche qui devront, à l'occasion, supporter des flux exceptionnels", selon l'Intérieur, mais aussi à "maintenir la rigueur des contrôles frontaliers  français malgré l'afflux important de voyageurs".

Gilles Gaillard