Le parc olympique de Sotchi 2014
Le parc olympique de Sotchi 2014 | AFP

L'incroyable évolution du site de Sotchi

Publié le , modifié le

A dix jours de l'ouverture des Jeux d'hiver 2014, à Sotchi, le parc olympique est prêt à accueillir les quelques 3000 athlètes venus du monde entier. Pour y parvenir, le site a toutefois subi un impressionnant lifting, comme le confirment les images récemment publiées par Google, en partenariat avec Digital Globe.

Si tout sera prêt dans les temps, la Russie a connu ses moments de grosse frayeur dans l'organisation des JO 2014. Initialement prévu à 7 milliards d'euros, le budget a ainsi été multiplié par cinq, pour atteindre le seuil pharaonique de 36 milliards d'euros. 

A titre de comparaison, quatre ans plus tôt, les dépenses pour l'édition de Vancouver ne s'étaient élevées "qu'à" 1,4 milliard d'euros.

Lorsqu’elle fut choisie en 2007, la cité russe possédait peu d’installations sportives dignes de ce nom, et des infrastructures de transports insuffisantes. Il a donc fallu partir de rien, ou presque, pour répondre aux immenses exigences des organisateurs.

Un parc entre mer et montagne

A elle seule, l'élaboration du village olympique a nécessité près de neuf ans de travaux. Situé entre mer et montagne, le parc comprend le stade Fisht, dans lequel se tiendront les cérémonies d’ouverture et de clôture, mais aussi cinq bâtiments ultramodernes qui accueilleront les sports de glace (hockey, patinage, curling).

Les évolutions colossales du site sont visibles grâce à l'image animée ci-dessous. La première illustration remonte à 2005 ; la dernière date de 2014. Et le résultat est assez bluffant.

L'évolution du parc olympique de Sotchi :