Ted Ligety
Ted Ligety | MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Ligety, le géant aux pieds agiles

Publié le , modifié le

Ted Ligety sera l'homme à battre sur Slalom Géant à Sotchi. L'Américain de 29 ans domine sa discipline comme rarement un skieur avant lui. Précis, rapide, régulier, spectaculaire, Ligety a tout pour lui. Titré à Turin en 2006, le skieur de Salt Lake City était passé au travers lors de JO de Vancouver. L'heure de la revanche a sonné.

Comment battre Ted Ligety ? Nombreux sont ceux qui se sont posés cette question, peu ont trouvé un semblant de réponse. Depuis quelques années, l'Américain survole le slalom géant, n'hésitant pas à étendre son empire, le cas échéant, en Super G et Combiné. Finalement, à Sochi comme ailleurs, le plus dangereux adversaire de Ligety sera sans doute lui-même. Mais le natif de l'Utah a pas grand-chose à craindre de son ombre tant sa marge de sécurité sur la concurrence semble énorme. Discipliné et sérieux en dehors des pistes, ce qui le différencie d'emblée de son compatriote Bode Miller, Ted Ligety possède une maîtrise de son art comparable à celle qu'exerçait un Alberto Tomba en slalom ou Herman Maier en Super G.

Dans les traces de Killy

Très vif sur ses appuis, "Shred" a cette faculté de tailler des courbes très haut, ce qui lui permet de créer, et de maintenir, une vitesse constante. Ça lui permet surtout de décrocher, à ce jour, quatre titres de champion du monde (Géant en 2011 et en 2013, Super-G et Super-combiné en 2013) et un titre olympique du combiné à Turin en 2006. Quatre ans plus tard, il connaît l'un des rares échecs de sa carrière en passant au travers des JO de Vancouver d'où il revient sans la moindre médaille. Depuis, il a repris sa marche en avant. La pièce maîtresse de sa collection, Ligety l'a réalisée à Schladming en février 2013. A cette occasion, il devient le premier skieur masculin, depuis un certain Jean-Claude Killy en 1968, a décrocher trois médailles d'or dans trois disciplines.

A 29 ans, le rouquin flamboyant a encore largement le temps de battre d'autres records et de rentrer encore un peu plus dans la légende. Cela passera sans doute par un gros globe de cristal (son meilleur résultat pour l'instant est une 3e place obtenue en 2013) et une deuxième médaille d'or olympique après celle de Turin. Vu son niveau actuel, ce n'est pas une formalité mais presque.

Julien Lamotte