Amaury Leveaux
Amaury Leveaux à l'arrivée | AFP - ATTILA KISBENEDEK

Leveaux renonce au 200m

Publié le , modifié le

Amaury Leveaux a renoncé à nager le 200 m nage libre aux jeux Olympiques de Londres pour mieux se concentrer sur le relais 4x100 m libre, cédant sa place sur la distance à Grégory Mallet, a confirmé mercredi le DTN Christian Donzé. Les séries du 200 m libre individuel ont lieu le même jour que le relais 4x100 m libre, le dimanche 29 juillet. Levaux préfère donc privilégier le relais plutôt que de perdre de l'énergie sur le 200 m où il ne le sentait pas en mesure de faire 1'44" et donc d'aller jouer le podium. L'autre engagé en individuel sur 200 m libre est Yannick Agnel, meilleur performeur mondial de l'année.

.Depuis la montée en puissance des nageurs français, la question revient sans cesse: les critères de sélection ne sont-ils pas trop contraignants ? Les minima, les places en championnat de France, ils ont parfois fait chuter des nageurs qui auraient pu ramener une médaille d'une compétition internationale. "Nous sommes boostés par l’excellence", nous affirmait lors de l'Open EDF de Paris Christian Donzé. A quinze jours des JO, il a retouché sa sélection, mettant à profit les dernières sorties des uns et des autres.

C'est ainsi qu'Amaury Leveaux, vice-champion olympique du 50m nage libre, a rendu son billet pour le 200m. Son entraîneur, Philippe Lucas, estime qu'il ne sert à rien de s'aligner puisque son temps de référence à Dunkerque, aux championnats de France, ne le dirige pas vers un podium. "J'ai discuté ce week-end  avec Philippe Lucas. Il préférait qu'Amaury se concentre sur  le 4x100 m plutôt que de perdre de l'énergie sur le 200 m où il ne le sentait  pas en mesure de faire 1'44" et donc d'aller jouer le podium", a expliqué le DTN à l'AFP. Mais plus encore, c'est bien évidemment le sprint, sur 50m ou lors des relais, qui restent le point fort et les grandes chances de médailles du géant. Du coup, Grégory Mallet hérite de la place sur le 200m olympique, eu égard à sa 3e place aux France. Le Marseillais, qualifié pour le relais 4x200m, bénéficiera donc de son épreuve individuelle pour se mettre dans le bain avant le relais, où la France peut jouer la médaille.

C'est un peu le même principe qui a prévalu pour sept autres nageurs. Qualifié sur les trois relais (4x100, 4x200 et 4x100 4 nages), Clément Lefert gagne le droit de disputer le 100m papillon. Qualifié sur le relais 4x100m 4 nages, Giacomo Perez-Dortona sera aligné sur 100m brasse, comme Fanny Babou, alors que Charlotte Bonnet nagera le 100m nage libre avant le relais 4x100m, que Justine Bruno sera sur 100m papillon avant le 4x100m 4 nages, et qu'Ophélie-Cyrielle Etienne aura la 200m avant le relais 4x200m.