Tennis de table - jeux à l'essai
Les jeux à l'essai avec Fabien Galthié et Jean-Philippe Gatien | FTV

Les jeux à l'essai : le tennis de table

Publié le , modifié le

LE TENNIS DE TABLE

LES 4 EPREUVESHommes (2 épreuves) : Simple, épreuve par équipesFemmes (2 épreuves) : Simple, épreuve par équipesLA COMPETITIONSimples : Elimination directe. 3 tours préliminaires, puis 8es de finale, quarts de finale, demi-finales, match pour la 3e place et finale.Epreuves par équipes : Elimination directe. Un tableau de 16 équipes de 3 joueurs. 8es de finale, quarts de finale, demi-finales, match pour la 3e place et finale.LES GRANDES DATESXIXe siècleInvention du tennis de table.1935Le Hongrois Victor Barna remporte à Londres son 5e titre de champion du monde individuel (1930, et 1932 à 1935) : un record.1952Sensation aux Mondiaux de Bombay où les Japonais utilisent pour la première fois des raquettes recouvertes de caoutchouc collé.1952Le Japonais Hiroji Satoh est le premier Asiatique champion du monde, une victoire qui préfigure la domination de l'Asie dans ce sport.1954D'abord apanage des Yougoslaves, la prise porte-plume est utilisée par les Asiatiques, notamment les Chinois et les Japonais.13 avril 1971L'équipe des Etats-Unis rencontre à Pékin son homologue chinoise et perd par 13 à 0 : ce match de tennis de table a été le premier pas vers l'ouverture de relations diplomatiques entre les deux pays.1981Le CIO reconnaît le tennis de table comme sport olympique, alors qu'il n'a jamais été sport de démonstration.1988Débuts olympiques du tennis de table aux Jeux de Séoul.LES STARSGyozo Viktor Barna (Hon/GBR)Quel palmarès ! 15 titres de champion du monde, dont 5 en individuel (plus 7 par équipes). Entre 1930 et 1935, il n'a connu qu'une seule fois la défaite en simple, face à Miklos Szabados, son compatriote et coéquipier du double messieurs.Deng Yaping (Chine)La meilleure. Du haut de son mètre cinquante-deux, la petite Chinoise est la meilleure pongiste de tous les temps. Double championne olympique en 1992 et 1996 (en simple et en double), elle a aussi gagné 3 titres mondiaux individuels, en 1991, 1995 et 1997.Jan Ove Waldner (Suède)Le surdoué. Champion olympique en simple en 1992, médaillé d'argent en 2000, le Suédois a été 2 fois champion du monde en simple, en 1989 et 1997. Considéré comme le plus grand pongiste de l'histoire, il a quasiment toujours figuré sur les podiums des grands championnats, s'illustrant en double ou par équipes, quand il ne brillait pas en simple.

LES 4 EPREUVES

Hommes (2 épreuves) : Simple, épreuve par équipes

Femmes (2 épreuves) : Simple, épreuve par équipes

LA COMPETITION

Simples : Elimination directe. 3 tours préliminaires, puis 8es de finale, quarts de finale, demi-finales, match pour la 3e place et finale.

Epreuves par équipes : Elimination directe. Un tableau de 16 équipes de 3 joueurs. 8es de finale, quarts de finale, demi-finales, match pour la 3e place et finale.

LES GRANDES DATES

XIXe siècle

Invention du tennis de table.

1935

Le Hongrois Victor Barna remporte à Londres son 5e titre de champion du monde individuel (1930, et 1932 à 1935) : un record.

1952

Sensation aux Mondiaux de Bombay où les Japonais utilisent pour la première fois des raquettes recouvertes de caoutchouc collé.

1952

Le Japonais Hiroji Satoh est le premier Asiatique champion du monde, une victoire qui préfigure la domination de l'Asie dans ce sport.

1954

D'abord apanage des Yougoslaves, la prise porte-plume est utilisée par les Asiatiques, notamment les Chinois et les Japonais.

13 avril 1971

L'équipe des Etats-Unis rencontre à Pékin son homologue chinoise et perd par 13 à 0 : ce match de tennis de table a été le premier pas vers l'ouverture de relations diplomatiques entre les deux pays.

1981

Le CIO reconnaît le tennis de table comme sport olympique, alors qu'il n'a jamais été sport de démonstration.

1988

Débuts olympiques du tennis de table aux Jeux de Séoul.

LES STARS

Gyozo Viktor Barna (Hon/GBR)

Quel palmarès ! 15 titres de champion du monde, dont 5 en individuel (plus 7 par équipes). Entre 1930 et 1935, il n'a connu qu'une seule fois la défaite en simple, face à Miklos Szabados, son compatriote et coéquipier du double messieurs.

Deng Yaping (Chine)

La meilleure. Du haut de son mètre cinquante-deux, la petite Chinoise est la meilleure pongiste de tous les temps. Double championne olympique en 1992 et 1996 (en simple et en double), elle a aussi gagné 3 titres mondiaux individuels, en 1991, 1995 et 1997.

Jan Ove Waldner (Suède)

Le surdoué. Champion olympique en simple en 1992, médaillé d'argent en 2000, le Suédois a été 2 fois champion du monde en simple, en 1989 et 1997. Considéré comme le plus grand pongiste de l'histoire, il a quasiment toujours figuré sur les podiums des grands championnats, s'illustrant en double ou par équipes, quand il ne brillait pas en simple.