Les Françaises à l'attaque
L'équipe de France féminine à l'attaque | AFP - DPPI MEDIA - STEPHANE KEMPINAIRE

Les Françaises gagnent leur premier match au TQO

Publié le , modifié le

Après avoir pris le bouillon face aux deux favorites de leur groupe (Pays-Bas et Italie) dans le Tournoi de qualification olympique (TQO) de Gouda, l'équipe de France féminine de water-polo a remporté une victoire importante. Opposées aux Néo-Zélandaises, elles-aussi vaincues dans leur premier match, les filles de Filippos Sakellis se sont imposées (11-9). Elles remontent ainsi à la hauteur des Allemandes en 4e place. Seules les 4 premières du groupe sont qualifiées pour les quarts de finale.

C'était le match à ne pas perdre. Et les Françaises l'ont gagné. Face aux Néo-Zélandaises, qui les avaient battues (7-6) en match de classement pour la 13e place aux Mondiaux de Kazan en 2015, elles ont pris une belle revanche, au meilleur des moments. Car dans ce groupe B, les joueuses de l'hémisphère Sud sont les dernières à n'avoir pas encore remporté le moindre succès depuis le début de ce TQO. Et elles doivent encore affronter deux des mastodontes, les Pays-Bas, 2e de l'Euro en janvier dernier, et l'Italie, 3e de ce même Euro. 

En l'emportant (11-9), grâce notamment à quatre buts de Léa Bachelier, et des doublés d'Aurore Sacre, de Louise Guillet et de Marion Tardy, sans oublier un but de Géraldine Mahieu, l'équipe de France a écarté une équipe rivale dans la course à la qualification pour les quarts de finale. "C'était notre match", a déclaré Filippos Sakellis, le coach de l'équipe de France. "Nous avons bien débuté, et normalement la différence aurait dû être plus grande. Mais certaines choses arrivent. Nous avons gagné et nous sommes toujours là." Il est vrai que les Néo-Zélandaises sont revenues à un but de la France alors qu'il ne restait que 49 secondes à jouer. Le 4e but personnel de Léa Bachelier a assuré la victoire, courte mais précieuse.

L'Allemagne, le rival pour les quarts

Mais comme seules les quatre premières équipes de chaque groupe sont qualifiées pour les quarts de finale, il en reste encore une à dominer: l'Allemagne. Comme les Bleues, les Allemandes ont battu la Nouvelle-Zélande, et ont perdu leurs autres rencontres. C'est donc ce dernier match qu'il faudra encore gagner, pour franchir ce tour. Jeudi, le match contre la Russie, leader du groupe après avoir fait un nul (8-8) contre les Pays-Bas lesquels ont réédité le nul contre l'Italie ce soir (8-8), semble inaccessible pour les Françaises. La "finale", ce sera vendredi soir, contre l'Allemagne.

Rappelons que la qualification pour les quarts de finale n'ouvrira pas encore les portes des Jeux Olympiques. Seules les équipes demi-finalistes de ce TQO gagneront leur ticket pour le Brésil. Pour devenir la première équipe de France de water-polo féminin à se qualifier pour les JO, il faudra encore un exploit.