Sandrine Gruda
L'intérieure de l'équipe de France Sandrine Gruda | REUTERS - UMIT BEKTAS

Les Françaises déroulent

Publié le , modifié le

L'équipe de France dames de basket a confirmé sa montée en puissance en s'imposant très aisément et avec la manière, face à la modeste sélection de l'Angola (79- 51) en match amical de préparation aux jeux Olympiques de Londres, samedi dans le cadre du tournoi de Sheffield (Angleterre).

Les Françaises, qui avaient longuement tenu tête (59-69) la veille à l'Australie, deuxième nation au classement FIBA, ont survolé ce match contre le champion d'Afrique, qui sera également présent à Londres. Elles se sont montrées impériales en défense dans les trois premiers quarts-temps. Elles menaient de 25 points à la pause et après 30 minutes de jeu, elles n'avaient concédé que 30 points (67-30). Un peu de laxisme de leur part sur la fin, où elles n'ont pas su pas su capitaliser leurs occasions par manque de concentration, a permis aux Angolaises de limiter les dégâts. Les Bleues ont été une nouvelle fois totalement dominatrices dans le secteur intérieur, autour du trio composé de Sandrine Gruda (14 points), Isabelle Yacoubou (18 points) et Endéné Miyem (13 points).

Elles auront l'occasion une nouvelle fois de peaufiner leur préparation dimanche en conclusion de ce tournoi de Sheffield face à la Grande-Bretagne qui, en dépit du fait de jouer à domicile, ne semble posséder suffisamment d'arguments pour inquiéter les Françaises pour qui une nouvelle victoire, logiquement attendue, serait un atout supplémentaire pour le capital confiance.  

Christian Grégoire