Les Français très discrets

Publié le , modifié le

Les trois Français engagés samedi lors de la 1re journée des épreuves de natation aux JO de Londres ne sont pas apparus très en verve, même si les espoirs étaient minces.

Le meilleur résultat a été obtenu par Giacomo Perez-Dortona, qui a échoué  de peu aux portes des demi-finales du 100 m brasse. Le Marseillais est le  premier non-qualifié, avec le 17e temps, en 1:00.59.

La jeune Justine Bruno, 18 ans, a sombré avec le 38e temps (1:01.14) sur  100 m papillon. "C'est beaucoup d'émotions. Quand on arrive et qu'on voit toute  la foule, on a du mal à se concentrer. Il y a eu du stress, de la pression.  C'était assez dur mentalement", a-t-elle expliqué. "Ca fait bizarre de lancer l'équipe. J'espère qu'ils vont faire mieux que  moi quand même ! (Les Bleus) Ils m'ont un peu vannée mais c'est normal !",  a-t-elle ajouté. Perez-Dortona et Bruno ne s'étaient pas qualifiés en individuel pour les  Jeux, mais ils avaient été repêchés après avoir gagné leur place dans les  relais.

Lara Grangeon a, quant à elle, fini 18e (4:44.28) sur 400 m 4 nages.

AFP