Les Français décrochent leur 3e victoire dans le TQO

Les Français décrochent leur 3e victoire dans le TQO

Publié le , modifié le

Après la Roumanie et la Russie, l'équipe de France masculine de water-polo a remporté sa troisième victoire lors du Tournoi de qualification olympique (TQO) de Trieste, en Italie, synonyme de qualification pour les quarts. Cette fois, ce sont les Slovaques qui se sont inclinés contre les Bleus (10-8). Avec ce succès, les hommes de Florian Bruzzo sont idéalement placés pour accrocher un quart de finale abordable, surtout après le deuxième match nul des Canadiens, face aux Roumains (10-10) aujourd'hui.

Trois victoires en quatre rencontres. Dans le groupe A du Tournoi de qualification olympique, seule la Hongrie, victorieuse de la Russie (18-8) ce mercredi, a fait aussi bien. A l'issue de la soirée, l'équipe de France est donc au niveau des Hongrois et des Canadiens.

Après avoir vaincu la Roumanie (12-11), et la Russie sur le même score, les hommes de Florian Bruzzo, l'entraîneur, ont pris une marge supplémentaire pour venir à bout des Slovaques, désormais bons derniers de ce groupe A avec quatre défaites de rang. Après avoir inscrit 5 buts face aux Roumains, quatre face aux Russes, Ugo Crousillat a trouvé le chemin des filets à trois reprises. C'est Romain Blary qui finit meilleur marqueur côté tricolore avec quatre réalisations.

Avec des Slovaques hors course pour la qualification pour les quarts de finale, des Roumains qui ont désormais trois points de retard sur les Français, les Français sont plus que jamais bien placés pour passer en quarts de finale. Mais ils veulent plus. Un quart, oui, mais avec une bonne place en prime pour éviter les mastodontes du groupe B lors de ce match qui sera décisif pour voir les Jeux Olympiques de Rio. Avec le succès des Hongrois sur les Russes, l'équipe de France n'a donc "plus que" la victoire à décrocher jeudi contre le Canada, pour s'assurer la deuxième place du groupe, derrière la Hongrie.

Un quart assuré

"Ce n'est jamais facile face aux Slovaques. Surtout qu'ils n'avaient rien à gagner et nous tout à perdre. Beaucoup jouent ou ont joué en France et ont toujours à coeur de s'illustrer face à nous… On a fini par gérer et c'est le plus important... Maintenant, on oublie et on se concentre sur le Canada", a déclaré Rémi Saudadier. "La victoire est là et c'est le plus important puisqu'on est maintenant assurés d'être en ¼ de finale, mais ce n'était pas un match à prendre à la légère et le scénario l'a prouvé. Il y a plein d'enseignements à tirer de ce match… Un, on ne s'est pas affolé et on est resté très soudés même quand on a été mené. Deux, quand on est revenu à notre système de jeu, on a fait la différence. Ce sont des choses à retenir pour la suite", a ajouté Alexandre Camarasa.

Ce soir, la France est au même niveau que la formation à la Feuille d'Erable, qui n'a pas encore connu la moindre défaite mais déjà deux matches nuls. Jeudi, la France joue pour se faciliter le chemin vers Rio. Seuls les quatre demi-finalistes de ce TQO iront au Brésil.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze