Astrid Guyart et Corinne Maitrejean
Les fleurettistes françaises Astrid Guyart et Corinne Maitrejean | AFP - MARCELLO PATERNOSTRO

Les fleurettistes bleues marquent des points

Publié le , modifié le

Vice-championne d'Europe à Legnano, l'équipe de France féminine de fleuret a pris date à six semaines des Jeux Olympiques de Londres. Ysoara Thibus, Corinne Maitrejean et Astrid Guyart se sont inclinées contre les terribles italiennes, menées par la triple championne olympique Vezzali.

Cela fait depuis 28 ans que l'équipe de France du fleuret féminin n'est plus monté sur le podium des JO. Et elle n'a été sacrée qu'une seule fois, à Moscou, en 1980. Le défi qui attend Ysoara Thibus, Corinne Maitrejean et Astrid Guyart est donc énorme. D'autant que la concurrence est impressionnante, entre les Russes, championnes du monde et olympiques en titre, ou les Italiennes, menées par leur triple championne olympique Valentina Vezzali et soutenue par la championne du monde 2010, Elisa Di Francisca.

Non qualifiées pour Londres en individuel, les trois filles sont totalement tournées vers l'épreuve par équipes. Cela peut-être un avantage face à des fleurettistes qui auront peut-être laissé de l'énergie et de l'influx, malgré les six jours qui séparent l'épreuve individuelle de la compétition par équipes. Et elles ont également une composition qui allie expérience et jeunesse.

Victoire contre les championnes du monde

Corinne Maitrejean, au pied du podium lors des derniers Mondiaux, disputera ses deuxièmes Jeux Olympiques à 32 ans. Mais ce sera une première par équipe, puisqu'à Pékin, l'épreuve n'était pas au programme en raison de l'alternance entre les armes. Médaillée de bronze aux Mondiaux 2005, elle sera la leader, en compagnie d'Astrid Guyart, également bronzée en 2005. A 29 ans, la soeur cadette de Brice Guyart possède également une solide expérience, et une belle brochette de médailles (bronze par équipes à l'Euro 2008 et 2009, et la victoire en Coupe du monde de Shanghaï en 2012). Quant à la troisième membre de la formation, c'est la plus jeune. A 20 ans, Ysoara Thibus était en bronze aux Mondiaux juniors en 2011. Et à Legano, elle a réalisé la meilleure performance tricolore en se hissant en 8e place, Guyart étant 14e et Maitrejean 18e.

Lors des Championnats d'Europe, le trio a réalisé une énorme performance. Elles ont en effet réussi à supplanter les Russes, championnes du monde, en  demi-finales (45-43) pour renouer avec le podium qu'elles avaient déserté en  championnat depuis leur troisième place à l'Euro-2009 à Plovdiv. Une victoire idéale pour emmagasiner de la confiance contre une équipe candidate à sa propre succesion à Londres. Bien sûr, la finale contre les Italiennes n'a laissé aucun espoir aux Françaises (45-28), les Transalpines s'adjugeant un quatrième titre consécutif. Mais les bases sont là, et elles sont bonnes.