Karen O'Connor
L'Américaine Karen O'Connor, 54 ans, en lice pour ses 5e JO à Londres | AFP - MIKE CLARKE

Les Etats-Unis font plus que la parité

Publié le , modifié le

Les Etats-Unis se rendront aux Jeux Olympiques avec une délégation de 530 athlètes dont, pour la première fois, plus de femmes que d'hommes. 269 femmes et 261 hommes seront du voyage pour représenter les Etats-Unis dans les 25 des 26 sports du programme olympique (seule exception: le handball).

Le symbole est important. Pour la première fois de son histoire, la délégation américaine comptera plus de femmes que d'hommes aux Jeux Olympiques. Elles seront 269, contre 261 hommes. Cela tombe bien, à Londres, ce n'est ni plus ni moins que la Première Dame, Michelle Obama, qui sera au soutien des sportifs américains. Comme cela avait déjà été le cas pour Laura Bush en 2006 à Turin ou Hillary Clinton à Lillehammer en 1994. "Cet été, j'irai encourager l'équipe américaine aux Jeux olympiques de Londres avec cet éminent groupe de champions qui représentent ce que notre pays fait de mieux", avait-elle déclaré fin juin dans un communiqué. "Les athlètes olympiques et paralympiques sont de véritables héros américains modernes et constituent un exemple pour nous tous, en particulier les jeunes".

Pour Michelle Obama, ce déplacement entre aussi dans le cadre de sa campagne "Let's move", qui milite pour une alimentation plus saine et pour la pratique du sport. "Cette délégation contribuera à initier une génération de jeunes gens à l'esprit olympique, en les incitant à être actifs et à manger sainement, leur permettant ainsi d'atteindre leur plein potentiel et d'accomplir leurs rêves"

Phelps pour le record absolu

Et au pays du "rêve américain", tout est possible. A 54 ans, Karen O'Connor sera l'athlète la plus âgée de la délégation. Médaillée d'argent en 1996, en bronze en 2000, elle participera à ses cinquièmes Jeux Olympiques en concours complet d'équitation, tout comme Phillip Dutton dans le même sport, Amy Acuff (athlétisme), Khatuna Lorig (tir à l'arc), Emil Milev et Kim  Rhode (tir) et Danielle Scott-Arruda (volley-ball). A l'opposé, le plus jeune athlète des Etats-Unis sera également du sexe féminin, en la personne de Katie Ledecky, seulement 15 ans, sélectionnée sur 800m nage libre.

Parmi les 530 sportifs, 228 ont déjà vécu des JO. Et 76 d'entre eux ont déjà été sacrés, soit près de 15% de la délégation. Bien évidemment, Michael Phelps sera le fer de lance de ces médaillés, pouvant devenir l'athlète le plus médaillé de toute l'histoire des JO s'il remporte trois médailles, sur les 7 épreuves sur lequelles il est engagé. Le nageur de Baltimore dépassera alors la gymnaste soviétique  Larysa Latynina, qui détient 18 médailles olympiques.