Aviron, Thomas Baroukh, Fabrice Moreau, Nicolas Moutton, Franck Solforosi
Le quatre de pointe poids légers  français | ERIC FEFERBERG / AFP

Les Bleus reçus quatre sur quatre

Publié le , modifié le

Les quatre équipages français engagés samedi dans les qualifications des épreuves d'aviron des jeux Olympiques de Londres, ont tous décroché leur billet pour les demi-finales sur les eaux du célèbre bassin d'Eton, près du château de Windsor.

En deux de couple messieurs, Julien Bahain et Cédric Berrest, qui représentent l'une des meilleures chances de médaille française dans la  discipline, ont dû se contenter d'une modeste 3e place dans la 2e série,  derrière la Norvège et l'Italie, mais cela suffit à leur éviter les repêchages. Le duo qui n'a manqué aucun podium d'un grand championnat depuis les derniers Jeux Olympiques, dont l'argent des Mondiaux 2009 et le bronze en 2010 puis en 2011,  devra hausser sensiblement son niveau mardi lors des demi-finales. Les  Allemands Knittel et Krueger premiers de leur série, et les Néo-Zélandais Cohen  et Sullivan, qui ont devancé les Britanniques Lucas et Townsend, se sont  montrés plus convaincants.

En deux sans barreur messieurs, Germain Chardin et Dorian Mortelette se  sont qualifiés pour les demi-finales de mercredi en prenant la deuxième place  de leur série derrière les Néo-Zélandais. En quatre de pointe poids légers, Nicolas Moutton, Franck Solforosi, Thomas  Baroukh et Fabrice Moreau ont remporté leur série devant les Pays-Bas.

En quatre de couple messieurs, en revanche, Benjamin Chabanet, Matthieu  Androdias, Pierre-Jean Peltier, et Adrien Hardy n'ont pris que la 3e place de  leur série derrière la Russie et l'Estonie.  Habituel pourvoyeur de médailles, l'aviron tricolore n'a plus remporté de  titre olympique depuis les Jeux de 2004 à Athènes.

AFP