Yakhouba Diawara
Yakhouba Diawara dans la défense italienne | AFP - DAVID LE DEODIC

Les "Bleus bis" donnent le ton

Publié le , modifié le

Privée de ses joueurs cadres, l'équipe de France a parfaitement entamé sa série de match de préparation en vue des JO de Londres en battant une formation italienne rajeunie au Palis des Sports de Pau (74-54). Dans la foulée d'un Kevin Seraphin impérial, les seconds couteaux français ont montré qu'ils étaient déjà bien aiguisés.

Sans Tony Parker, Joakim Noah, Ronny Turiaf, Nicolas Batum et Ali Traoré, la France a prouvé qu'elle avait de la réserve. Misant sur la jeunesse, Vincent Collet a dû trouver de nombreux motifs de satisfaction lors de ce match de préparation qui marque le début d'une longue série de rencontres avant la mise à feu officielle des J.O, le 29 juillet face aux Etats-Unis. Ce galop d'essai face à une Italie extrêmement rajeunie et qui n'avait plus grand chose à voir avec l'équipe qui avait été battue par la France lors de l'euro 2011a surtout permis au coach tricolore de donner du temps de jeu à des joueurs comme Fabien Causeur, MVP Français de Pro A cette saison, Andrew Albicy, Meilleur Défenseur de Pro A, ou encore Steed Tchicamboud, Champion de France avec Chalon. Si le premier s'en est sorti avec les honneurs (8 points à 4/6 aux shoots et une passe), ses deux partenaires se sont montrés un peu trop timides. Mais cela n'a pas porté à conséquence tant les Bleus ont été portés par un très grand Kevin Seraphin.

Dans la foulée de son excellente fin de saison avec Washington, le pivot français a fait très mal aux Italiens : 15 points à 7/9 et 7 rebonds. Si Boris Diaw a fait le métier, ce sont surtout les deux nouveaux venus, le Gravelinois Ludovic Vaty et le Choletais Rudy Gobert, qui ont épaté pour leur première sélection en Bleu, apportant sang frais et adresse. Après un premier quart-temps serré, où les partenaires de Florent Pietrus viraient en tête avec 4 points d'avance (22-18), l'Italie revenait à une unité juste avant la pause (33-32) grâce notamment aux efforts conjugués de Polonara et de Chessa (33 points à eux deux). Plus physiques, les hommes de Vincent Collet faisaient la différence lors des vingt dernières minutes pour finalement s'imposer sans trembler. La Squadra Azzurra aura l'occasion de prendre sa revanche dès demain puis les Français enchaîneront avec un match face à la Côte d'Ivoire avant un deuxième stage de préparation et de nouvelles rencontres préparatives aux J.O. Le prix à payer pour être prêt à affronter le Team USA en ouverture des Jeux...

La fiche technique :

A Pau (palais des Sports), la France bat l'Italie 74 à 54 (22-16, 13-16,  22-10, 17-12)

France:
29 paniers (dont 4 sur 16 à trois points) sur 52 tirs - 12 lancers francs  sur 19 - 34 rebonds (Séraphin 7) - 19 passes décisives (Diaw 5) - 20 balles  perdues - 21 fautes personnelles
Marqueurs: Vaty (8), Causeur (8), Albicy (2), Diawara (8), Kahudi (2),  Gobert (6), Bokolo (5), F. Pietrus (2), De Colo (8), Diaw (cap, 2), Gelabale  (8), Séraphin (15), Tchicamboud (0)
   
Italie:
20 paniers (dont 8 sur 22 à trois points) sur 52 tirs - 6 lancers francs  sur 11 - 16 rebonds (Mazzola 3) - 15 passes décisives (Moraschini 5) - 16  balles perdues - 19 fautes personnelles
Marqueurs: Cournooh (2), Baldi Rossi (2), Santiangeli (0), Portannese (0),  Moraschini (4), D'Ercole (cap, 0), Ganeto (3), Polonara (15), Mazzola (0),  Magro (4), Chessa (19), Ferrero (3), Borra (2)

 

Romain Bonte