Blandine Dancette - France - Norvège
Blandine Dancette est ses partenaires ont réalisé une performance de haut vol pour dominer la Norvège | AFP - JAVIER SORIANO

Les Bleues s'offrent les championnes norvégiennes

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine s'est payée le luxe de dominer les Norvégiennes, tenantes du titre et championnes du monde (24-23). Une entrée fracassante dans la compétition. Elles prennent déjà une option pour les quarts de finale.

Une finale avant l'heure. La rencontre entre la France et la Norvège avait tout d'un grand rendez-vous. Ce n'était pourtant qu'un match d'entrée pour les deux nations mais quand les favorites de la compétition (Norvégiennes) affrontent leurs outsiders (les Françaises) on atteint rapidement des sommets de jeu. La rencontre était un véritable test pour les "filles d'Olivier Krumbholz". Elles l'ont passé avec mention en s'imposant (24-23) au terme d'un match où elles auront toujours été en tête.   

Une performance qui doit leur donner de grandes espérances pour la suite de la compétition. 5e aux JO de Pékin, vice championne du monde en 2011, les Françaises ont annoncé vouloir aller au bout, elles qui tournent autour d'un titre depuis 2003, l'année où elles avaient été sacrées championnes du monde. Avec cette victoire, elles se positionnent déjà parfaitement pour les quarts de finale.

Une option pour les quarts de finale

Dès le début de la rencontre, les Tricolores affichaient la couleur en prenant le meilleur départ (3-0). On sentait d'emblée que ces joueuses là avaient quelque chose en plus ce soir. Malgré le réveil des Nordiques, les Françaises menaient encore (17-12) à la pause. Au retour des vestiaires, on aurait pu penser que les Françaises allaient fléchir. Il n'en fut rien. Toujours aussi en jambes, elles ont gardé la main mise sur le match, bien aidée par les parades d'Amandine Leynaud devant sa cage.

La fin de match était haletante, lorsque les Bleues ont vu leur avance de trois buts fondre comme une peau de chagrin. Heureusement, la dernière possession norvégienne fut contrée. Et la joie française pouvait exploser. Au prochain match, elles rencontreront l'Espagne, qui s'est inclinée face à la Corée du sud.