Marie-Laure Delie - JO 2012
Marie-Laure Delie a offert le deuxième but aux Françaises. Malheureusement, la suite a été plus compliquée... | AFP - GRAHAM STUART

Les Bleues ont caressé le rêve américain

Publié le , modifié le

Pour son entrée en lice dans la compétition olympienne, l'équipe de France s'est incliné (4-2) face au double tenant du titre américain. Les filles de Bruno Bini ont pourtant mené (2-0) dès la 14e minute.

La série a pris fin. Les Françaises, qui arrivaient à Glasgow en Ecosse avec une invincibilité de 17 matchs, se sont inclinées (4-2) face aux USA au premier tour des JO. Si le résultat est finalement sans surprise, face à la première nation au classement FIFA, c'est le scénario de la rencontre qui pourra laisser des regrets. Les Bleues ont en effet mené (2-0) après un quart d'heure de jeu avant de subir la loi américaine. Il faudra réagir lors des prochaines rencontres face à la Corée du Nord (samedi 20h35 sur France 4) et la Colombie.

Pour le remake de la demi-finale de la coupe du monde 2011, perdue (3-1), les Françaises avaient décidé de jouer crânement leur chance. Le début de rencontre était complètement fou, avec l'ouverture du score de Gaëthane Thiney dès la 12e minute, sur la première offensive tricolore. La joueuse de Juvisy s'emmenait le ballon toute seule sur le côté gauche avant de repiquer au centre et placer une frappe magistrale. Hope Solo, sur la trajectoire du ballon, ne pouvait le dévier suffisamment. A la 14e minute, un cafouillage sur corner offrait le break à l'équipe. Marie-Delie fusillait la portière étasunienne. 2-0 après le premier quart d'heure, l'entame de match était idéale. Irréelle presque.

Malheureusement après l'euphorie arriva le relâchement. Face à la formation de Pia Sundhage, la sanction ne tarda pas à tomber. A la 19e la star de la sélection américaine, Abby Wanbach relançait complètement son équipe d'une tête rageuse sur corner. Son 139e but en 182 matchs (!). Puis à la 32e minute, Alex Morgan ajustait Sarah Bouhaddi d'une balle piquée et remettait les doubles tenants du titre dans la course.  

On pouvait croire la tendance du match définitivement inversée mais les Bleues réagissaient. Delie d'abord, plaçait une frappe en pivot juste au-dessus de la barre (36e) et une bonne tête (40e) tandis que Thinney dribblait Solo (38e) sans trouver le cadre. Dommage, les Bleues avaient laissé passer leur chance. Elles ne reviendront pas.

Une deuxième mi-temps laborieuse

Au retour des vestiaires, Bruno Bini effectuait deux changements. Laura Georges entrait en défense centrale à la place d'Ophélie Meilleroux. Eugénie Le Sommer, quant à elle, remplaçait Louisa Necib. Malgré la volonté du technicien français de renforcer sa défense, le résultat fut identique.

Lloyd, à la 56e, donnait l'avantage aux siens d'une nouvelle frappe de l'extérieur de la surface suite à un ballon perdu sur glissade. De quoi mettre en confiance définitivement ses partenaires.  Dix minutes plus tard, Alex Morgan s'offrait un doublé après un gros loupé de Bouhaddi.

Score final (4-2). Pour son match d'ouverture, la France est passée tout près de frapper un grand coup. Mais la ténacité américaine et quelques errements défensifs ont eu raison de son opportunisme offensif. Ce premier test n'est pas un échec complet, les Américaines étant favorites. Si elles conservent le niveau de jeu aperçu tout au long de la rencontre, les Bleues devraient se rattraper sans problème face à la Colombie et la Corée du Nord.