Equipe de France de Basket, TQO, Femmes
Les Françaises ont dominé l'Australie en match de préparation | JOE KLAMAR / AFP

Les Bleues dans le Nord pour conclure la préparation

Publié le , modifié le

Les Bleues peaufinent leur préparation aux jeux Olympiques de Londres avec trois derniers tests vendredi, samedi et dimanche dans le Nord de la France. Trois rencontres en forme d'évaluation finale pour une équipe qui se cherche encore.

L'équipe de France féminine de basket est celle qui soulève le plus de questions parmi les sports collectifs français. Brillamment qualifiées dans un tournoi pré-olympique, les joueuses de Pierre Vincent n'ont pas su confirmer par la suite les espoirs nés au début de l'été. Seize matchs, c'est ce que les coéquipières de Sandrine Gruda auront jouer avant de se présenter à Londres. Seize matchs et une majorité de victoires qui ne rassurent pas pour autant sur la préparation des Bleues

Une préparation en deux temps

Jusqu'au Tournoi pré-olympique, les Françaises ont enchaîné les victoires. Dix de suite dont trois pour finir face au Canada, au Mali et à la Corée du Sud pour valider leur billet pour Londres. Un mois de juin parfait et un objectif atteint. C'est en juillet que les choses se sont gâtées. L'accumulation des matches pour se qualifier aux JO a émoussé le groupe comme le rappelle Pierre Vincent, le sélectionneur: "Pour se qualifier pour les JO, il faut s'y préparer. Après il faut se préparer pour les JO eux-mêmes, se confronter, jouer des matches..." Le problème c'est ce tournoi de qualification rapproché qui "use tout le monde" poursuit Vincent. Bilan, le groupe est fatigué, pas tant physiquement, mais surtout mentalement. Depuis ce TQO la France affiche un bilan de deux défaites face à l'Australie et la Grande-Bretagne pour une victoire face à l'Angola.

Et maintenant ?

"On sort du tournoi de qualification, on a eu notre Graal, on a déroulé les bases de notre jeu, il y a une volonté de travailler" témoigne le coach. Courir deux objectifs en un été n'est pas facile, même pour des joueuses aguerries. Il reste un week-end et trois matchs aux Bleues pour avoir le droit d'espérer. Espérer à un podium olympique pour elles qui sont montées trois fois sur "la boite" européenne mais jamais mondiale depuis 1953. Les coéquipières d'Edwige Lawson affrontent ce soir (20H) le Brésil à Villeneuve-d'Ascq, demain (18H) la Chine à Gravelines avant de revenir à leur point de départ pour rencontrer l'Australie. Trois derniers tests pour surfer sur la vague positive des sports collectifs français.