Celine Dumerc face au Canada
Celine Dumerc face au Canada | MARK RALSTON - AFP

Les basketteuses françaises qualifiées pour les quarts de finale

Publié le , modifié le

Sous les yeux de leurs homologues masculins, les filles du basket français ont validé leur billet pour les quart de finales grâce à leur victoire 64-60 sur le Canada. Une victoire acquise dans la douleur qui permet à Pierre Vincent et à ses joueuses de voir loin dans le tournoi olympique.

Le réveil très matinal n'a pas été simple pour les filles du basket français. Opposées à un adversaire largement à leur portée, les joueuses de Pierre Vincent se sont fait peur jusqu'au bout pour finalement l'emporter dans la souffrance.

Malgré l'horaire inhabituelle les Bleues entrent plutôt bien dans la partie face à une équipe canadienne qui laisse l'équipe de France développer son jeu d'attaque. Après cinq minutes de jeu, les joueuses de Pierre Vincent mènent de 7 points (11-4, 5e). Le moment choisi par le coach pour ouvrir son banc. L'agressivité défensive baisse d'un ton et les Canadiennes profitent de l'apathie française au rebond défensif pour multiplier les secondes chances et revenir à 13-12 à la fin du premier quart-temps.

Manque d'agressivité

Le contrecoup du réveil très matinal, "six moins le quart" selon Sandrine Gruda, se fait ressentir et le match perd en intensité même si les Bleues se redonnent de l'air sur un shoot de Lawson (23-16, 15e). Mais les Françaises sont complètement absentes au rebond. A la mi-temps, les Canadiennes ont pris 25 rebonds (dont 13 offensifs!) contre 16 aux Françaises. Un déséquilibre qui maintient leurs adversaires dans le match. A la mi-temps, le score est de 28-25 en faveur de l'équipe de France après un panier au buzzer de Gruda sur un rebond….offensif!

Parce qu'un match de basket ne se gagne pas sans les rebonds, les joueuses de Pierre Vincent reviennent avec de meilleures intentions et Isabelle Yacoubou (14 points au total), très active à l'intérieur, permet à l'équipe de France de refaire l'écart (40-33, 25e). Mais un match de basket ne se gagne pas non plus sans provoquer des fautes. Chose que les Canadiennes ont bien compris. A la fin du 3ème quart, elles ont été 14 fois sur la ligne contre seulement 4 aux Françaises ! Les Bleues sont encore devant mais vont devoir s'employer pour venir à bout des Canadiennes qui n'ont presque plus le droit à l'erreur après leur défaite face aux Russes.

Encore une frayeur

Emilie Gomis et ses partenaires continuent de faire la course en tête mais ne parviennent pas à se détacher malgré une bonne partie de la joueuse de Villeneuve-d'Ascq (14 points au final). Après la fin de match irrespirable face à l'Australie, les filles du basket s'offrent un nouveau finish à suspens avec seulement 3 points d'avance à 2 minutes de la fin. Une chose qu'Emilie Gomis pointe du doigt: "On aime bien se faire peur.  Il faudra faire attention dans les matches couperet à ne pas reproduire les  mêmes erreurs en fin de match". Mais comme un joli pied de nez, les rebonds et les lancer-francs permettent (enfin) aux Françaises de se mettre à l'abri et de l'emporter 64-60 malgré un retour des Canadiennes dans les dernières secondes du match. Le scénario australien ne se reproduit pas. Il reste désormais deux matchs aux Bleues face à la Grande-Bretagne puis la Russie pour sortir 1ères de leur groupe et envisager l'avenir avec confiance.

Les dernières minutes du match