Equipe de France dames
Très concentrées avant cette rencontre décisive pour leur avenir olympiques, les Françaises se sont montrées à la hauteur de l'enjeu | Maxppp - Josselin Clair

Les basketteuses françaises iront à Rio !

Publié le , modifié le

L'équipe de France dames de basket a réussi son pari: obtenir son billet pour les JO de Rio. Dans le quart de finale décisf du Tournoi de Qualification olympique, vendredi à Nantes, les Bleues ont largement dominé l'Argentine (90-53) au terme d'un match totalement maîtrisé. C'est la troisième participation des Bleues aux JO après 2000 et 2012. A Londres, elles avaient remporté la médaille d'argent.

Depuis plusieurs semaines, les filles de Valérie Garnier montaient en puissance dans leurs matches de préparation. Elles étaient entrées de la meilleure façon dans ce TQO en remportant leurs deux matches, mais le vrai rendez-vous c'était bien ce quart de finale qui leur ouvrait le chemin du Brésil.

Dans une ambiance formidables, les tricolores ont dominé de la tête et des épaules. Hormis un premier quart-temps où elles se sont mises progressivement en place et au cours duquel les Argentines se sont accrochées, où seule Rosset (12 pts) a surnagé, les Françaises ont ensuite déroulé leur basket.. Dominatrices aux rebonds, elles ont survolé la partie dans la raquette et ont totalisé face à des Argentines dépassées. Endy Myiem (21 pts) a encore une fois été le fer de lance d'une équipe de France étonnamment sereine.

Les Bleues dominatrices 

Faciles vainqueurs de leurs deux premiers matches contre Cuba et la Nouvelle-Zélande, les Bleues étaient données largement gagnantes de cette rencontre décisive, face à une équipe sans grandes références internationales, mais encore leur fallait-il dominer le stress, leur principal ennemi, et être au rendez-vous. Cette tension était bien présente en début de rencontre. Les joueuses de Valérie Garnier ont mis un quart-temps (18-15) pour exploiter leur énorme avantage de taille: l'Argentine n'avait aucune joueuse de plus d'1,86 m à opposer aux tours françaises, Gruda, Yacoubou, Ciak, culminant à 1,95 m ou plus. Efficaces, comme toujours, en défense, sans concurrence au rebond (62 à 31), elles se sont définitivement envolées lors d'un 13-0 au cours du deuxième quart-temps.

A l'intérieur, les Argentines n'avaient pas de réponse, au départ face à Yacoubou (8 points, 5 rebonds en première mi-temps), et jusqu'au bout face à Miyem, souvent servie par Dumerc (10 passes).A la fin de la première période (46-26), le billet pour Rio était déjà dans la poche et les Françaises ont utilisé la deuxième pour régaler le public enthousiaste de la Trocardière, bien pleine. Sandrine Gruda, qui sera l'une des pièces-maîtresses de l'équipe aux Jeux, en a profité pour retrouver le rythme (11 points) après une longue blessure.

Les basketteuses iront à Rio avec l'espoir de faire aussi bien que les "Braqueuses", médaillées de bronze à Londres, dont quatre membres seront de nouveau de l'aventure: Céline Dumerc, Isabelle Yacoubou, Sandrine Gruda et Endy Miyem. A part les États-Unis, aucune nation ne sera imbattable.

Christian Grégoire