Edwige Lawson Wade à la baguette de l'équipe de France
Edwige Lawson Wade à la baguette de l'équipe de France | AFP - Timothy A.Clary

Les basketteuses françaises en finale

Publié le , modifié le

Les basketteuses tricolores se sont qualifiées pour la finale des jeux après leur victoire 81 à 64 sur la Russie, championne d'Europe en titre. Toujours invaincues, les Bleus retrouveront en finale les Américaines, quadruples tenantes du titre, pour peut-être un nouvel exploit...

La dernière minute du match

Les Bleues sur une autre planète

En attendant une finale de haute volée, les Françaises sont déjà assurées de remporter leur première médaille olympique, un an après le bronze de l'Euro-2011 et trois après avoir remporté le Championnat d'Europe en Lettonie. Les "braqueuses" sont ainsi sur un nuage depuis leur arrivée à Londres. Elles ont donc eu raison de la Russie pour la deuxième fois en quatre jours. Déjà victorieuses 65-54 lors de leur dernier match du premier tour, les Françaises ont enfoncé le clou lors d'une partie autrement plus importante qu'elles ont survolé de la tête et des épaules.

Malgré l'enjeu, elles sont restées tout le long de la rencontre sur une défense à toute épreuve, tout en trouvant des solutions en attaque, sans même que Céline Dumerc, la "scoreuse" tricolore, ait  dans un premier temps besoin d'intervenir. L'autre meneuse, Edwige Lawson (18 points) a pris le relais avec des tirs primés qui ont fait beaucoup de bien aux filles de Pierre Vincent, pour creuser l'écart (29-15) et le maintenir sur la fin.

Gomis et Dumerc sortent le grand jeu

A la pause, l'avantage de sept points (38-31) était vraiment un moindre mal pour la Russie, déjà dominée par la France en finale de l'Euro-2009. Les Russes se sont pourtant rapprochées à un moment à deux points (42-40). Mais Emilie Gomis (15 points) et Céline Dumerc (11 points) ont alors relancé la machine tricolore,  comme si la capitaine avait attendu que ça devienne serré pour "sortir" le grand jeu. Elle a réussi un nouveau triplé fabuleux à la sirène pour permettre à son équipe de reprendre huit points d'avance à la fin du troisième quart (59-51).

Le dernier quart-temps était alors totalement à l'avantage des Françaises qui ont eu jusqu'à 20 points d'avance (56-76). Hors du coup, la Russie s'est écroulée.

Les réactions des Françaises

Gilles Gaillard