Grece, Olympique
Les drapeaux anglais et grec lors de la cérémonie de la flamme olympique le 17 mai dernier à Athènes | LOUISA GOULIAMAKI / AFP

Les athlètes grecs qualifiés iront bien à Londres

Publié le , modifié le

Tous les athlètes grecs qualifiés pour les jeux Olympiques de Londres pourront y participer malgré les difficultés budgétaires de la Grèce, a affirmé le président du comité olympique hellénique (HOC) Tassos Papachristou.

"La crise économique ne réduit pas le nombre d'athlètes de la délégation  grecque. Les athlètes qui se seront qualifiés (pour les JO) participeront  tous", a déclaré M. Papachristou. La liste des athlètes qui iront à Londres ne sera pas complète avant début  juillet, mais environ 90 d'entre eux se sont déjà qualifiés, selon lui.

La délégation grecque devrait atteindre 110 athlètes, a-t-il estimé, à  comparer avec 151 participants aux JO de Pékin en 2008 et 431 à ceux d'Athènes en 2004. Malgré les problèmes financiers qu'elle a connus au cours de son histoire, la Grèce a toujours envoyé une délégation depuis le début des jeux Olympiques  modernes à Athènes en 1896.

Les Grecs visent des médailles

Même si les coupes budgétaires drastiques ont  rendu les conditions d'entraînement difficiles pour ses athlètes et ont fait manquer des compétitions internationales à nombre d'entre eux, la Grèce espère obtenir de  nouvelles médailles olympiques. Depuis 1896, elle en a remporté 113 (30 en or, 44 en argent et 39 en  bronze). A Pékin, elle a remporté seulement quatre médailles (deux d'argent et deux de bronze), bien loin du record de 16 obtenues à Athènes (six d'or, six  d'argent et quatre de bronze).

"Nous espérons obtenir des médailles en aviron, judo, gymnastique,  athlétisme et escrime", a affirmé M. Papachristou. La meilleure chance de médaille grecque à Londres est peut-être en aviron,  avec le deux de couple poids léger messieurs, où Vasilis Polimeros et Nikos  Skiathis ont obtenu l'argent à Pékin et le bronze à Athènes. Dans la même discipline, Christina Giazitzidou et Alexandra Tsiavou sont  championnes du monde et visent aussi une première médaille olympique.

AFP