Etats-Unis - Suède
La joie des Américaines Hilary Knight et Amanda Kessel, victorieuses des Suédoises en demi-finales du tournoi olympique | AFP - ALEXANDER NEMENOV

Les Américaines retrouvent la finale

Publié le , modifié le

Comme à Vancouver, l'équipe féminine des Etats-Unis disputera la finale du tournoi olympique de hockey-sur-glace. Favorites, les vice-championnes olympiques en titre n'ont fait qu'une bouchée des Suédoises (6-1). Elles rêvent certainement de retrouver les Canadiennes, triple championnes olympiques en titre, qui sont défiées par la Suisse dans l'autre demi-finale.

Elles étaient favorites pour le titre, comme le Canada. Et les Américaines ont rempli une partie de leur mission en se qualifiant pour la finale du tournoi olympique. Les Suédoises n'ont pas tenu bien longtemps en demi-finales, craquant une première fois sur un but d'Alex Carpenter sur un magnifique mouvement d'école derrière le filet (6'10), avant de doubler la mise une minute après par Kacey Bellamy (7'16"). Et comme Amanda Kessel y allait de son troisième but personnel dans cette compétition, les USA avaient déjà pratiquement plié le match à la fin du premier tiers-temps. Trois buts, c'est aussi ce qu'affiche le compteur de Monique Lamoureux-Kolls, qui inscrivait le 4e but de son équipe (25'41) avant que Megan Bozek ne mette le cinquième (32'17).

En toute fin de match, Anna Borgqvist sauvait l'honneur (53'04) des Suédoises, où la gardienne Kim Martin Hasson se mettait en évidence en arrêtant un penalty de Jocelyne Lamoureux (54'34). Mais Brianna Decker ajoutait un but pour l'équipe à la Bannière étoilée (56'58).

Avec leur billet pour la finale, les Américaines peuvent attendre sereinement les Canadiennes, qui sont opposées aux Suissesses dans l'autre demi-finales. Triples championnes olympiques en titres, les filles du Canada, qui avaient vaincu les USA voici quatre ans à Vancouver, les ont encore battues à Sotchi en match de poule (3-2). Mais en 2013, en finale du championnat du monde, ce sont les Américaines qui les avaient dominées (3-2). Il y a donc encore de la revanche dans l'air, sauf si la Suisse réalise un exploit. Sur le podium olympique depuis l'intégration du tournoi féminin en 1998, les Etats-Unis veulent conquérir leur deuxième médaille d'or, seize ans après leur premier et seul à Nagano.