Yannick Agnel Montpellier
La Fédération française a rendu sa décision : Yannick Agnel pourra éventuellement défendre son titre olympique sur 200 m à Rio. | STEPHANE KEMPINAIRE / DPPI MEDIA

Les 28 Français qualifiés pour Rio

Publié le , modifié le

Ils seront exactement 28 à défendre cet été les couleurs tricolores dans les bassins de Rio (5-21 août). Suite aux Championnats de France à Montpellier la semaine passée, dix avaient déjà obtenu directement leurs tickets pour les Jeux Olympiques. Cet après-midi, la Fédération française a annoncé le nom de 18 autres athlètes, repêchés pour avoir réalisé des temps proches des minima. Passage en revue des principaux visages de cette équipe de France Olympique version 2016.

En comparaison aux derniers Jeux de Londres, où 29 nageurs avaient fait le déplacement, c'est une équipe quasiment semblable en terme de nombre qui défendra les chances françaises au Brésil. La Fédération française espère ainsi faire au moins aussi bien qu'en 2012 : 7 médailles dont 4 en or.

Hommes

  • Yannick Agnel

Yannick Agnel

Sa participation sur 200 m a longtemps fait débat. Le champion olympique en titre du 200 m s'est classé troisième lors des Championnats de France, alors qu'il affirmait être deuxième, et n'a pas réalisé les minima. Condamné à un hypothétique repêchage de la Fédération, celle-ci a décidé... de ne pas décider. Jacques Favre a annoncé qu'une place lui était réservée sur cette distance mais qu'il attendait de s'entretenir avec le nageur et son entraîneur pour discuter de sa stratégie. Dans tous les cas, le nageur de Mulhouse sera bien du voyage au Brésil et s'alignera sur le 4 x 200 m.

  • Lorys Bourelly

Lorys Bourelly

Son nom ne vous dit peut-être pas grand chose mais à 24 ans c'est sa deuxième participation aux Jeux Olympiques. Comme à Londres en 2012, le pensionnaire des Dauphins du TOEC (Toulouse) fera partie du relais 4 x 200 m grâce à sa quatrième place lors des Championnats de France.

  • Fabien Gilot

Fabien Gilot

Le nageur n'a pas réussi ses Championnats de France : cinquième du 50 m et du 100 m, ses performances ne lui permettaient pas de remplir les critères pour participer aux Jeux Olympiques. Mais pour la Fédération, difficile de se passer de son rôle en tant que capitaine du relais. Il fera donc lui aussi partie de l'équipe sur le 4 x 100 m.

  • Damien Joly

Damien Joly

Déçu après son titre de champion de France du 1500 m mais sans avoir réussi les minima, Damien Joly sera bel et bien à Rio pour défendre les chances françaises. Pour sa deuxième participation à cette compétition, le nageur de 24 ans essaiera de faire mieux qu'à Londres où il avait été sorti dès les séries.

  • Camille Lacourt

Camille Lacourt

Le vice-champion du monde en titre du 100 m dos s'est qualifié sur cette distance grâce à un chrono en 52"97, soit la deuxième meilleure performance mondiale de l'année. De bon augure avant cet été où le Français aura à cœur de faire mieux qu'en 2012 où il avait échoué aux pieds du podium (53"08).

  • Florent Manaudou

Florent Manaudou

L'actuelle star de la natation française s'est qualifiée pour le 50 m nage libre en remportant la finale des Championnats de France en 21"42. Le champion du monde en titre défendra ainsi son titre olympique acquis un peu à la surprise générale en 2012. Mais aujourd'hui, le jeune homme est largement attendu. Il participera également au relais 4 x 100 m grâce à sa deuxième place obtenue à Montpellier.

  • Mehdy Metella

Mehdy Metella

Deuxième du 100 m papillon, derrière Jérémy Stravius, et sans avoir réalisé les minima, le nageur attendait la décision de la Fédération avec une certaine impatience. Elle a finalement décidé de laisser sa décision en suspens jusqu'à un entretien avec le principal intéressé. Dans tous les cas, Mehdy Metella participera au relais 4 x 100 m.

  • William Meynard

William Meynard

Cinquième ex æquo avec Fabien Gilot sur le 100 m, le nageur marseillais a lui aussi été repêché pour participer au relais 4 x 100 m. C'est sa première participation aux Jeux Olympiques.

  • Clément Mignon

Clément Mignon

Son nom était ressorti un peu malgré lui aux Mondiaux de Kazan à cause d'un faux-départ en séries sur 200 m qui lui a valu une élimination directe. Aujourd'hui le Marseillais fait parler de lui de manière plus positive : sa une deuxième place assortie d'un record personnel sur 100 m lors des Championnats de France, lui a permis de remporter son ticket direct pour Rio sans passer par la case repêchage. Une performance qui lui vaut aussi d'être qualifié pour le relais 4 x 100 m.

  • Jordan Pothain

Jordan Pothain

Eclipsé par le cas Agnel, le jeune nageur de 22 ans s'est payé le luxe de devancer le champion olympique en titre sur 200 m en terminant à la deuxième place juste derrière Stravius. Si son temps (1'46"81) ne lui a pas permis de réaliser les minima, l'Echirollois concourra tout de même lors du relais 4 x 200 m. Il est également pressenti pour participer au 400 m, la place vacante pour le 200m étant réservée à Yannick Agnel.

  • Jérémy Stravius

Jérémy Stravius

C'est le grand gagnant des Championnats de France 2016. Titré sur 200 m, 100 m et 100 m papillon, Jérémy Stravius a dominé les débats dans la piscine Antigone de Montpellier. Mais l'Amiénois n'a réalisé les minima que lors du 100 m (47"97). Cependant la Fédération n'a pas exclu que le nageur soit aussi aligné sur 100 m papillon et 200 m. Il fera également partie du relais 4 x 100 m pour défendre le titre olympique remporté en 2012 et du relais 4 x 200 m (médaille d'argent en 2012).

Autres qualifiés : Frederick Bousquet sur 50 m nage libre, Jordan Coelho sur 200 m papillon, Nicolas d'Oriano sur 1500 m nage libre et Théo Bussiere sur 4 x 100 m nage libre.

Femmes

  • Coralie Balmy

Coralie Balmy

En conservant son titre de championne de France du 800 m, la nageuse originaire de la Martinique a également n'a malheureusement pas réalisé les minima pour se qualifier directement pour Rio. Elle sera néanmoins alignée sur 400 m où elle a là aussi conservé son titre national en dominant la course en 4'05"38. La Fédération n'a cependant pas exclu une éventuelle participation sur 800 m et 200 m.

  • Charlotte Bonnet

Charlotte Bonnet

Titrée à Montpellier sur 100 m et 200 m, la nageuse n'a réalisé les minima que pour cette seconde distance. Cependant, la Fédération n'a pas fermé la porte à une participation sur le 100 m et attend de s'entretenir avec la nageuse.

  • Lara Grangeon

Lara Grangeon

La détentrice du record de France du 400 m 4 nages a dû attendre les repêchages pour savoir si elle allait être du voyage au Brésil. C'est désormais chose faite et comme un bonheur n'arrive jamais seul elle pourra aussi être alignée sur 200 m papillon et 200 m 4 nages.

  • Anna Santamans

Anna Santamans

Pour deux centièmes de trop, elle n'a pas obtenu sa qualification directe pour Rio sur 50m nage libre. Mais la championne de France de la distance a finalement obtenu son billet pour les Jeux sur décision de la Fédération. Son objectif : faire mieux qu'à Londres en 2012 où elle avait réalisé le dixième temps des demi-finales.

Autres qualifiées : Beryl Gastaldello sur 100 m nage libre et éventuellement 100 m papillon, Mélanie Henique sur 50 m nage libre, Fantine Lesaffre sur 400 m 4 nages et éventuellement 200 m 4 nages, Marie Wattel sur 100 m papillon, Mathilde Cini sur 4 x 100 m, Fanny Deberghes sur 4 x 100m 4 nages, Margaux Fabre sur 4 x 200 m, Cloé Haché sur 4 x 200 m.

Marine Couturier @Marine_Ctrier