Tony Parker face à la Lituanie
Tony Parker face à la Lituanie | MARK RALSTON - AFP

L'équipe de France de basket domine la Lituanie

Publié le , modifié le

L'équipe de France de basket masculine a pris une sérieuse option sur la 2ème place de son groupe après sa victoire sur l'équipe de Lituanie 82-74. Dans la foulée de Parker et Batum, les Bleus ont réalisé un très bon match qui leur donne de l'espoir pour la suite de la compétition.

L'équipe de France retrouvait une vieille connaissance. Une équipe qu'elle a éliminée en demi-finale de son Euro l'an dernier. La Lituanie de Kleiza et Jasikevicius a entamé son tournoi par une lourde défaite face à l'Argentine (102-79). C'est dire si les Baltes n'ont pas le droit à l'erreur face aux Français. L'horaire matinal ne semble pas gêner les deux équipes puisque le début de match se joue sur un rythme infernal. Les Bleus avaient à coeur de bien entamer le match: "On voulait enchaîner après la victoire contre l'Argentine. C'est pour les matchs comme ça que l'on joue les JO" témoigne Tony Parker Le meneur français est dêchainé et les Bleues se détachent rapidement (15-6, 5e) sur un 2+1 de Nicolas Batum. Mais la défense française est restée au village olympique et Kleiza puis Pocius profitent des boulevards dans la raquette pour réduire l'écart (25-21 à la fin du 1er quart).

Parker et Batum en forme


Si Nicolas Batum et Tony Parker faisaient naître quelques doutes après le match face aux USA, leur performance face à la Lituanie rassure. L'ailier français répond parfaitement aux critiques du quotidien américain, The Oregonian qui se demandait pourquoi les Blazers lui avaient offert un contrat de 46 millions de dollars. Malheureusement la défense n'est toujours pas au rendez-vous et Pocius se régale (32-33, 14e). L'ailier du Real Madrid emmène avec lui Linas Kleiza qui profite du "small ball" tricolore pour imposer son physique. A la pause, les Lituaniens shootent à 54% (13/24). Les vice-champions d'Europe tentent de réagir en provoquant de nombreuses fautes (12 à la mi-temps) mais c'est bel et bien la Lituanie qui vire en tête à la mi-temps 43-39 avec un joli deuxième quart dominé 22-14.

Une défense efficace


Une victoire de l'équipe de France donnerait aux Bleus une réelle option dans la course à la 2ème place derrière l'ogre américain. Le discours de Vincent Collet à la mi-temps a dû être dans ce sens puisque les Français reviennent avec beaucoup d'intensité et recollent à 43-43 après seulement une minute de jeu. Les rebonds sont à l'avantage des français alors que c'était le point faible des Bleus pendant la préparation. Batum tente de refaire le coup de Vince Carter en finale des JO 2000 face à Fred Weis mais le "Blazers" est un peu juste et retombe lourdement. Pendant un instant, on craint une blessure mais Batum se relève et claque ses deux lancers pour redonner l'avantage aux Français (46-45, 24e). Si Rony Turiaf est très actif en défense, il souffre en attaque avec un affreux 2/8 aux lancers. Sur la ligne, les Français laissent passer beaucoup de possibilités de prendre un avantage plus net au score. Kaukenas, sorti en début de match pour 3 fautes rapides, se rappelle aux bons souvenirs des Français avec un shoot primé. Imité dans la foulée par Gelabale (52-49, 28e). L'équipe de France est d'ailleurs plutôt adroite à longue distance. Parker ajoutait le sien pour un joli 5/9 collectif à la fin de la troisième période et une avance de 7 points (59-52). Douze minutes pendant lesquelles les Lituaniens n'inscrivent que 9 points. L'intensité défensive française est montée d'un cran: "On a mis une grosse pression. C'est notre marque de fabrique" se félicitait Boris Diaw après le match

Le début du dernier quart est à sens unique. En 4 minutes, Batum et ses coéquipiers infligent un 9-2 à leurs adversaires (68-54, 34e) pour atteindre le plus gros écart du match. Mais en face, il y a un homme qui en est à ses 4èmes JO et qui sait se servir de son expérience. Sarunas Jasikevicius provoque une faute offensive puis réduit l'écart sur un shoot d'école (70-59, 35e). Tony Parker est un novice aux Jeux mais ça ne l'empêche pas d'étaler toute sa classe. Le meneur français termine la rencontre avec 27 points et la France s'impose 82-74. Un nouveau match où les Français limitent leur adversaire en attaque et une victoire très importante dans l'optique de la deuxième place du groupe A. Il faudra désormais être sérieux pour négocier au mieux les matchs face à la Tunisie et le Nigéria et s'offrir un quart de finale abordable. La seule ombre au tableau est la blessure au nez de Flo Piétrus dans un choc dans la raquette adverse. Le Guadloupéen a quitté la salle pour le village olympique où il y passera des examens médicaux.

La réaction de Tony Parker