Les Français autour du bassin
Florian Bruzzo, l'entraîneur de l'équipe de France, au milieu de ses troupes | FFN - M. DUMERGUE

L'équipe de France, battue par le Canada, à une victoire de Rio

Publié le , modifié le

Dans un cinquième et dernier match de poule en autant de jours, le Canada a battu la France (13-5), au Tournoi de qualification olympique de water-polo de Trieste. Dans un match presque sans enjeu, puisque les deux équipes étaient d'ores et déjà qualifiées pour les quarts de finale, personne n'a forcé dans ce cinquième jour consécutif de compétition. Les Français ne sont plus qu'à un match des Jeux de Rio. Pour gagner leur billet, ils devront se débarrasser des Pays-Bas vendredi en quarts de finale.

Invaincu, le Canada l'est resté à l'issue de la phase de poules. Malgré deux matches nuls dans cette première partie du Tournoi de qualification olympique de Trieste, les Canadiens terminent devant les Français, qu'ils ont nettement dominé dans ce match (13-5). Les deux équipes n'ont jamais donné l'impression de forcer leur talent. Il est vrai qu'elles étaient toutes deux assurées d'accéder aux quarts de finale avant même cette rencontre, et que les quatre journées passées dans le bassin depuis le début de ce TQO pouvaient légitimement peser dans les organismes.

Mais ce revers a laissé un goût amer dans la bouche d'Alexandre Camarasa: "On savait que ça serait dur, mais au point de s'écrouler de cette façon... On n'a rien fait de bon. Du début à la fin… Une telle prestation, c'est dur dans la tête à la veille d'un match aussi important que celui qu'on va jouer face aux Pays-Bas. Il va falloir qu'on ait une sérieuse remise en question dès maintenant."

En fait, entre les deux équipes, il s'agissait de savoir qui terminerait devant l'autre, pour espérer avoir un meilleur "croisement" avec le groupe B en quarts de finale. Dans un match à trois entre l'Italie, vice-championne olympique en 2012 et championne du monde 2011, l'Espagne et les Pays-Bas, le plus important était de ne pas croiser les Transalpins, d'autant qu'ils jouent à domicile. Mais la 1e place, qui ne devrait pas leur échapper, devrait envoyer les Italiens contre les 4e du groupe A (Russes ou Roumains). Pour les Français, ce sera donc les Pays-Bas. Des adversaires difficiles à manoeuvrer mais à la portée des Français qui n'auront d'autre possibilité que de s'imposer. C'est ce succès qui fera que l'équipe de France de water-polo retrouvera les Jeux Olympiques pour la première fois depuis Barcelone en 1992, et 92 ans après la seule médaille d'or conquise par les Bleus, lors des Jeux de Paris en 1924.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze