Jessica Ennis-Hill
La britannique Jessia Ennis-Hill, sacrée championne olympique à Londres en 2012 | AFP - WANG ZHAO

L'entraîneur de Hennis-Hill ne veut pas s'entraîner au Brésil par peur de Zika

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Jessica Ennis-Hill, la championne olympique en titre de l'heptathlon, souhaite que le camp d'entraînement de la Grande-Bretagne avant les JO -2016 ait lieu en dehors du Brésil en raison de l'épidémie du virus Zika, a-t-il expliqué dans le Times. "Les entraîneurs sont responsables de la santé et je n'encouragerais pas un athlète à aller là où il y a des risques à long terme, déclare ainsi Toni Minichiello. Il est vrai que l'équipe britannique a prévu de réaliser ce camp à Belo Horizonte, un coin infesté par le Zika en ce moment.

"On devrait essayer de trouver un camp minimisant les risques, ce qui  signifie que l'on devrait rejoindre le pays le plus tard possible", assure-t-il  encore. La préparation de l'équipe olympique britannique doit se dérouler près de  Belo Horizonte, une région infestée de moustiques qui propagent le virus.

Son athlète, titrée à Londres en 2012, a repris la compétition en 2015  après une année blanche en 2014 pour cause de maternité. En août 2015, elle a  de nouveau été sacrée à Pékin lors des Mondiaux. "Nos plans restent inchangés, à la fois pour la préparation et pour les  Jeux", a répondu un porte-parole du comité national olympique britannique (BOA).