200m Rome Lemaitre 062016
Le Français Christophe Lemaitre | AFP - Tiziana Fabi

Lemaitre, Vicaut et Martinot-Lagarde décrochent un sésame pour Rio

Publié le , modifié le

Le Français Christophe Lemaitre a réussi les minima de qualification pour les jeux Olympiques de Rio en prenant la 4e place du 200 m du meeting Ligue de diamant de Rome en 20 sec 27 centièmes. Les minima étaient fixés à 20 sec 30. Jimmy Vicaut, sur 100m, et Pascal Martinot-Lagarde, sur 110m haies, ont également fait mouche...

"Il y a des choses positives. C'est une satisfaction de réussir les minima dès ma première sortie, ça montre que j'ai mes places à ces Jeux", a déclaré Christophe Lemaitre en zone mixte, regrettant tout de même "une technique bâclée à la fin". 

"Ca prouve que je peux aller plus vite. Je suis à la bagarre avec des mecs qui peuvent faire une finale olympique, mais c'est frustrant parce qu'il y a moyen d'aller les chercher. Simplement, je n'ai pas la réserve pour le faire", a ajouté Lemaitre. Au total, le coureur français avouait "une petite déception". "Je m'attendais à un peu mieux, autour de 20.20. Mais c'est bien de ne plus avoir la pression des minima, de ne pas avoir à courir derrière. Je suis débarrassé", a-t-il dit.

Gatlin le plus fort sur 100m, Vicaut 3e

Autre temps fort de la soirée, l'Américain Justin Gatlin a remporté le 100 m avec un chrono de 9 sec 93 centièmes, son meilleur de la saison. Gatlin a devancé son compatriote Ameer Webb, qui a réussi le meilleur temps de sa carrière en 9 sec 94, et le Français Jimmy Vicaut, troisième en 9 sec 99. "Moins de 10 et les minima, ça fait deux objectifs atteints. J'aurais voulu faire Top 2 plutôt que Top 3 mais je suis assez content et j'aurai d'autres occasions de faire de bons chronos", a déclaré Vicaut.

"Je ne pensais pas à Gatlin, je pensais à ma course. Je dois encore bosser mais ce n'était pas mal", a ajouté Vicaut, qui a ensuite pris part au relais 4x100m. Le Français a aussi eu droit à l'éloge de Gatlin. "C'est un athlète très fort, l'un de ceux que j'admire", a dit l'Américain.

Pascal Martinot-Lagarde fait le "job" également

Le Français Pascal Martinot-Lagarde a également réussi les minima de qualification en prenant la 2e place du 110 m haies en 13 sec 29 centièmes. Les minima étaient fixés à 13 sec 35. "Je suis super content", a déclaré Martinot-Lagarde en zone mixte. "Je me suis vu gagner. Je fais cinq ou six très bonnes haies puis je perds un peu mon placement et je tape fort ensuite", a-t-il raconté. Le Français a été devancé par l'Espagnol Ortega, vainqueur en 13 sec 22. Un autre Français, Dimitri Bascou, a chuté. Il a déjà réussi les minima pour Rio. Wilhem Belocian, 5e en 13:73, en est resté assez loin.

Lamotte passe à nouveau sous les 2 minutes

Pour sa part, la Sud-Africaine Caster Semenya a largement dominé le 800 m  en égalant sa propre meilleure performance mondiale (1:56.64). Semenya a attendu tranquillement la dernière ligne droite pour déposer ensuite ses adversaires et réaliser le même chrono référence qu'à Rabat le 22 mai. Comme à Rabat également, elle a devancé la Burundaise Francine Niyonsaba (1:58.20), tandis que la Britannique Linsey Sharp a terminé 3e (1:59.03). La Française Renelle Lamote a pris la 4e place en passant de nouveau sous les deux minutes (1:59.23).

Ayana frôle le record du monde sur 5000m

Mais le gros coup de la soirée a failli venir L'Ethiopienne Almaz Ayana a frôlé le record du monde du 5000m, venant échouer à à peine plus d'une seconde du chrono établi il y a huit ans par sa compatriote Tirunesh Dibaba.

Poussée par le public du Stade Olympique de Rome qui a pour quelques instants délaissé son favori, le sauteur en hauteur Gianmarco Tamberi, l'Ethiopienne a relancé à l'attaque du dernier tour pour finalement boucler son 5000m en 14 min 12 sec 59, deuxième meilleure performance de tous les temps. Le 6 juin 2008, Dibaba avait elle couru en 14 min 11 sec 15 et son record du monde a donc vraiment vacillé.

francetv sport @francetvsport