lebron james cleveland clippers
LeBron James, la star des Cleveland Cavaliers. | STEPHEN DUNN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

LeBron James toujours incertain sur sa participation aux JO

Publié le , modifié le

La star des Cleveland Cavaliers LeBron James ne sait toujours pas s'il va participer aux jeux Olympiques 2016 de Rio en août, a-t-il expliqué au lendemain de l'annonce du forfait de Stephen Curry. "Je n'ai pas encore pris ma décision, je le ferai probablement une fois que la finale sera terminée", a déclaré "King James" en conférence de presse à la veille du match N.3 de la finale NBA 2016 entre Cleveland et Golden State.

Le joueur le plus célèbre de la planète faisait partie des équipes des Etats-Unis sacrées en 2008 à Pékin et en 2012 à Londres. Il peut devenir le premier joueur dans l'histoire à enchaîner trois titres olympiques consécutifs s'il participe aux JO-2016 (5-21 août), dont "Team USA" est la grandissime favorite. Mais à 31 ans, le double champion NBA pourrait être tenté de s'accorder une pause après avoir enchaîné les saisons éprouvantes en NBA.

Lundi, Curry, le meneur de jeu de Golden State et double MVP en titre, a annoncé qu'il n'irait pas à Rio pour ménager son corps après s'être blessé à une cheville et à un genou en début des play-offs 2016.

Thompspon de la partie

Son coéquipier Klay Thompson a affirmé mardi qu'il était partant pour Rio: "C'est un honneur de représenter les Etats-Unis, j'ai des papillons dans le ventre rien qu'en y pensant!". "Après la finale NBA, je vais avoir quelques semaines de repos, c'est tout ce qu'il me faut", a insisté Thompson qui forme avec Curry l'une des meilleurs duos offensifs de NBA. Il a toutefois reconnu que la question du virus Zika, qui sévit actuellement au Brésil, l'inquiétait.

La liste des douze joueurs retenus pour Rio devrait être rendue public par USA Basket fin juin. Les Etats-Unis sont déjà privés de Curry, sur décision personnelle, et de John Wall, Anthony Davis, Chris Paul, Derrick Rose, Blake Griffin et LaMarcus Aldridge, blessés ou convalescents.

AFP