Le team des USA version fashion

Le team des USA version fashion

Publié le , modifié le

Les athlètes de l'équipe américaine porteront à Sotchi une tenue conçue par un styliste renommé, Ralph Lauren, point d'orgue de la dernière fashion week de New York. La présentation de cet équipement a suscité différents commentaires , rapportés par le New York Times.

Le premier à avoir donné son avis sur cette tenue, est le hockeyeur du Minnesota Zach Parise qui a fait des jaloux parmi ses coéquipiers du Wild, qui n'ont pas la chance d'évoluer en équipe nationael. Le fameux chandail jugé trop classique créé la discussion. Mais puisque les hockeyeurs ne sont pas réputés pour être des critiques de mode pointus, le New YorkTimes  a demandé son avis à sa spécialiste maison Cathy Horyn.

"Ma première réaction à l'uniforme de Ralph Lauren de l'équipe olympique des États-Unis, devrait rejoindre la réaction générale. Le caban, avec sa bande rouge distinctive est un classique du genre, mais revu et corrigé, avec un peu plus de contrastes vifs. Et il semble bien accordé avec le pantalon blanc de l'uniforme, aux des bottes de ski noir aux lacets rouges.  Mais le chandail combine curieusement plusieurs goûts,  avec des graphiques excessifs, qui ne mettent pas la dimension sportive en évidence. Dans l'agencement audacieux des symboles patriotiques, il y a une sorte d'abstraction du drapeau américain, ce qui n'est pas forcément de bon loi dans un groupe qui va défiler pour la cérémonie d'ouverture à Sotchi".

Lauren défend son projet sérieux et contemporain de ce pull quelque peu décrié. John Doyle, un chroniqueur de télévision au Globe and Mail de Toronto y va de son avis plus tranché: " Si jamais il y avait un doute concernant le fait que les Etats-Unis compliquent volontiers les choses alors que le Canada est tout simplement plus inventif , la question est réglée concernant ces uniformes officiels pour les Jeux. Avec ces tricots mal agencés et aux motifs mal coordonnés attachés à des cardigans surdimensionnés. D'ailleurs, qui sur la terre porte un cardigan en plein hiver ? 

En revanche, le directeur créatif du magazine Elle, Joe Zee, est beaucoup plus optimiste: "J'adore ce look pour de nombreuses raisons, le côté chaleureux que Ralph pouvait faire, mais aussi un aspect et des motifs facilement reconnaissables, visibles des gradins ou des quatre coins de la terre . Cela témoigne de la confiance d'être audacieux , y compris dans les épreuves, pour aller chercher de l'or.  Mais la meilleure partie pourrait bien être ce que personne ne peut réellement voir: l'étiquette du pays d' origine cousue à l'intérieur qui sera aussi un encouragement pour tous:  c'est le vrai or " Made in America . " 

Christian Grégoire