Philippe Sella
Philippe Sella lors de son arrivée chez les Saracens | AFP - ANDREW WINNING

Le sport à Londres - Saracens

Publié le , modifié le

Tous les jours, nous vous présentons le dynamisme de la ville de Londres en terme de sport. A l'origine de la création de nombreux sports, la Grande-Bretagne en général, et Londres en particulier, font du sport un axe majeur dans leur culture.

Les Saracens, comprenez les "Sarrasins" en français. Un nom qui peut surprendre pour une équipe de rugby anglaise. A sa création en 1876 par l'école philologique de Marylebone, l'objectif était de se différencier du club voisin des Crusaders ("Les Croisés") avec lesquels ils fusionneront deux ans plus tard. Les Sarrasins étaient des guerriers renommés pour leur endurance, leur combativité et leur courage. Des valeurs chères au monde de l'ovalie.

Le club a conservé pour symbole la chéchia (couvre-chef masculin très populaire au Maghreb) et le dromadaire (clin d'œil au fait qu'au commencent le club évoluait dans neufs stades différents et multipliait donc les déplacements). Aujourd'hui il a plutôt l'accent sud-africain depuis que Johan Ruppert et Brendan Venter ont investi dans le club en 2009. Les "Sarries" qui évoluent à Vicarage Road ont toujours compté dans leurs rangs de grandes stars tels que Grewcock, Pienaar, Sella ou Ibãnez sans jamais faire mieux qu'une Coupe d'Angleterre en 1998. C'est moins le cas aujourd'hui mais les Smit, Borthwick et autres Hodgson ont conduit le club à son premier titre de champion d'Angleterre en 2011.