Mikaela Shiffrin
Mikaela Shiffrin | ALEXANDER KLEIN / AFP

Le prodige Shiffrin

Publié le , modifié le

A 18 ans, Mikaela Shiffrin découvre ses premiers Jeux Olympiques où elle fera figure de favorite dans l'épreuve du slalom. C'est dire si la trajectoire de l'Américaine est fulgurante. Et rien ne semble pouvoir entraver sa progression vers les sommets de l'histoire du ski.

Le 20 décembre 2012 un coup de tonnerre retentit à Are en Suède. Une jeune fille de 17 ans, Mikaela Schiffrin, vient de remporter le slalom devant les plus grandes spécialistes de la discipline. La native de Viel dans le Colorado devient à cette occasion la 2e plus jeune vainqueur en Coupe du monde féminine derrière l'Allemande Pamela Behr, qui avait gagné le slalom de Val d'Isère en 1972, à 16 ans et deux mois. Mais, à la différence de Behr, qui n'a plus jamais remporté de course par la suite, Schiffrin a fait mieux que confirmer ce coup d'éclat. Avec trois autres victoires en slalom au cours de la saison 2013, la skieuse US a tout simplement remporté le globe de cristal de la spécialité !

Sur les traces de Vreni Schneider

Si la rapidité de ce sacre a pu étonner, l'avènement de Shiffrin était annoncé depuis longtemps. Couvée par la fédération américaine, cette fille d'un père anesthésiste et d'une mère infirmière, enchaînait déjà les performances éclatantes dans toutes les catégories d'âge avant de sauter le pas. Sa vitesse de pied, notamment, n'est pas sans rappeler la grande Vreni Schneider, référence absolue en matière de slalom. Partie sur les mêmes bases victorieuses en 2014, avec une victoire à Levi en point d'orgue, Mikaela Shiffrin s'apprête à affronter la pression de ses premiers J.O à Sotchi. Sera-t-elle aussi solide dans sa tête que sur ses appuis ? 6e du Géant mardi, l'Américaine a déjà répondu présent.

Vidéo: la première manche de Shiffrin en slalom

Julien Lamotte