Le Nord-Pas de Calais, base arrière des Jeux olympiques

La France, qui a longtemps espéré se voir confier les Jeux 2012, tire aujourd'hui un bénéfice substantiel de l'organisation de cette manifestation. Ainsi, le Nord-Pas-de-Calais, qui fait face aux côtes anglaises, apparaît comme une véritable base arrière pour un certain nombre de délégations. Des équipements ont été spécialement aménagés par la région pour attirer les sportifs avant mais aussi pendant les Jeux. Un reportage à Boulogne-sur-Mer de Marianne MAS et Jean-Stéphane MAURICE.

Publié le , modifié le