Le marathon fait recette

Le marathon fait recette

Publié le , modifié le

Cette 3e journée du programme olympique d'athlétisme n'est pas seulement marquée par la finale du 100m, ce soir. Ce matin débutait le marathon féminin, dans les rues de Londres. Une épreuve où l'on attendait un million de personnes le long des rues de Londres, malgré la pluie.

C'est un flux ininterrompu de personnes qui sort du métro. Malgré la pluie intense, mais une température très clémente, les Londoniens sont extrêmement nombreux sur le bord de la route. Fans absolus d'athlétisme en général, les Britanniques, et les touristes, ne se laissent pas impressionner par les conditions climatiques. Ici, c'est un point très intéressant. La station Tower Hill, c'est l'extrémité de la boucle, celle qui va le plus à l'Est dans ce parcours du marathon. C'est là que les marathoniennes feront demi-tour, représentant une occasion idéale des les voir à deux reprises dans un temps très resserré.

Lorsqu'il s'agit de patienter, les Britanniques savent le faire avec confort. De petits fauteuils pliants, avec la place pour poser son café chaud, ou simplement une place dans un pub le long de la route, pour être bien abrité de la pluie et profiter d'une bière... Chacun a sa méthode. L'ambiance est chaleureuse, les enfants sont également là, et même les bébés dans leur poussette protégée par un plastique de protection. Et forcément, l'Union Jack est de sortie, avec des drapeaux, des parapluies, des chapeaux melon ou même des vêtements de pluie. Dans les rues avoisinantes, c'est le calme plat. Dimanche, rues barrées et circulation plus compliquée, les personnes ne s'intéressant pas à l'épreuve ont préféré rester chez elles.

Pour ces Jeux organisés sous la houlette de Sebastian Coe, ancien double champion olympique du 1500m, le public n'a pas le plaisir de voir son ancienne reine de la discipline, Paula Radcliffe, toujours détentrice du record du monde de la discipline, qui a dû déclarer forfait en raison d'une blessure à un pied. Jamais médaillée aux JO malgré cinq tentatives, c'était l'une de ses dernières occasions de réparer cet accroc à son palmarès.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze