L'entrée de la salle du Club France
L'entrée dans la salle de réception du Club France, à Rio de Janeiro | DR

Le Club France monte en pression

Publié le , modifié le

Situé à la "Sociedade Hipica Brasiliera", le Club France, lieu pour accueillir les médaillés tricolores chaque soir pour les célébrer devant les supporteurs, s'apprête à débuter la quinzaine olympique.

La "Sociedade Hipica Brasiliera", c'est un lieu unique. Ce centre hippique prestigieux a trouvé sa place en plein coeur des beaux quartiers de Rio. De l'autre côté de la rue, le Lagoa, cette énorme lac autour duquel les Cariocas effectuent joggings, marches rapides, mais aussi aviron. C'est d'ailleurs ici qu'auront lieu les épreuves olympiques de ce sport. Plus haut, derrière le centre hippique, le Christ Rédempteur, symbole de cette "Cidade Maravilha" (Cité merveilleuse). C'est donc ici que le Comité olympique français a décidé d'installer son quartier général. C'est ici, que chaque médaillé viendra fêter son succès. 

A ce titre, comme tous les lieux "français" de Rio et du pays en général, les mesures de sécurité sont importantes. Des barrières empêchent tout véhicule de se garer sur le trottoir qui longe le centre. Pour y pénétrer, comme c'est le cas traditionnellement, les détecteurs de métaux sont un passage obligé. A l'intérieur, en revanche, on retrouve un certain havre de paix. Une splendide carrière pour les chevaux est désormais masquée en partie par des stands installés là par les partenaires du CNOSF. Ici, comme un peu partout sur les sites olympiques, les bruits de perceuses, de marteaux se font entendre. Ce sont les dernières finitions. 

Depuis mardi, les membres des équipes de France déjà arrivés sur le sol brésilien se relayent lors de conférences de presse. C'est l'ultime occasion de voir les athlètes, qui ne seront ensuite en contact avec les médias qu'après leur compétition. Pas encore entré dans l'événement, ils sont tous décontractés. Parmi eux, les nageurs et les volleyeurs y sont passés mardi, les équipes de France de basket, de hand et de rugby à VII masculines et féminines, l'ont découvert mercredi.

Les rugbymen un peu plus dans la famille olympique​

"C'est important pour nos deux équipes de venir ensemble pour partager ce moment convival au Club France, par lequel le rugby à 7 entre encore un peu plus dans la famille olympique", soulignait Jean-Louis Boujon, vice-président de la Fédération française de rugby en charge du Seven. Dans trois jours, les Françaises débutent leur aventure face à l'Espagne, pour ce retour du ballon ovale aux JO.

Lieu stratégique pour les athlètes, ce Club France l'est aussi pour la candidature de Paris aux JO-2024. C'est donc ici même, dans cette grande salle assez froide pour le moment, que le président de la République, François Hollande, ainsi que Anne Hidalgo, maire de Paris, Tony Estanguet, coprésident de Paris-2024, et notamment de Teddy Riner, à quelques heures de son entrée dans la stade du Maracana en tant que porte-drapeau, viendront porter la bonne parole, vendredi. A ce moment-là, la sécurité sera montée de plusieurs crans sur le Club France. Pour la chaude ambiance, il faudra encore attendre, avec l'ouverture au grand public, et peut-être les premières émotions. Dès samedi, avec les premières compétitions récompensées ?

Vidéo: Le Club France prêt à accueillir ses héros

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze