Céline Goberville
Céline Goberville, première médaillée française à Londres, fêtée au Club France | DR

Le Club France fête ses premières médailles

Publié le , modifié le

Les cotillons étaient de sortie ce dimanche au Club France pour célébrer les premières médailles françaises. Les filles étaient à l’honneur avec Céline Goberville (argent au pistolet à 10 m) et Priscilla Gneto (judo, -52kg). Camille Muffat (or sur 400 m nage libre) et les garçons du relais 4x100 m étaient excusés.

La Ministre des Sports Valérie Fourneyron, le président du CNOSF Denis Masseglia, le chef de mission Bernard Amsalem et les présidents de fédérations concernées étaient bien sûrs présents pour savourer cette joie immense d’un long dimanche de bonheur pour le sport français. De nombreux photographes ont mitraillé les médaillées présentes, accaparées ensuite par une noria de journalistes à l’affût de la moindre réaction des « nouvelles stars ». Les nageurs ont préféré décliner l’invitation puisqu’ils restent pour la plupart en lice pour d’autres épreuves cette semaine. Absents, ils ont tout de même reçu l’ovation méritée.

Bernard pour représenter la natation

Le bar situé en plein cœur du bâtiment n’a pas désempli de la soirée, les Frenchies de Londres s’étant visiblement donnés rendez-vous pour fêter au Champagne ou à la bière ces breloques attendues (Muffat et les nageurs du 4x100, Amaury Leveaux, Fabien Gilot, Clément Lefert, Yannick Agnel) ou pas (Gneto et surtout Goberville). « Les Jo, c’est la compet’ d’un jour », a souligné la tireuse en argent qui a confié son « « grand bonheur » et sa « réelle émotion de voir tout ce monde ».

Très émues, les deux nouvelles petites merveilles du sport français affichaient un franc sourire même si la judokate regrettait un peu de ne pas s’être montrée assez entreprenante lors de son unique défaite : « J’aurais dû avancer davantage pour ne pas me faire pénaliser », a-t-elle déclaré au micro de Marc Maury, le maître de cérémonie d’une belle soirée d’été qu’on n’est pas prêt d’oublier (avec un accueil en musique de chaque invité, Goberville, Gneto et Alain Bernard par ordre de passage). L’équipe de France olympique est désormais parfaitement lancée pour d’autres exploits. Avec ces quatre médailles, le ton est donné !