Teodor Peterson JO cross country
Plein soleil sur les JO avec le Suédois Teodor Peterson | KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Le CIO rassurant sur la météo

Publié le , modifié le

Les températures élevées et leur impact sur le manteau neigeux n'inquiètent pas le Comité international olympique (CIO) qui a rappelé que le programme des JO de Sotchi n'a jusque-là pas été modifié à la différence de ce qui s'était passé à Vancouver en 2010.

"Je crois qu'il est un petit peu prématuré" pour parler de problème, a  expliqué le porte-parole du CIO, Mark Adams, lors de son point-presse quotidien. "Si on compare avec Vancouver, chaque épreuve ici a eu lieu conformément au  programme, si on parle de problème maintenant, espérons qu'il y en ait plus  comme celui-ci", a-t-il poursuivi. "On se rappelle tous ce qu'il s'est passé à Vancouver, pour être précis à  Cypress Hill où nous avons rencontré beaucoup de problèmes. Pour les Jeux de  Turin (2006), le super-G dames avait été reporté, à Nagano (1998) le combiné, à  Sarajevo (1984) les deux descentes, ceux qui suivent les sports d'hiver savent  que c'est très difficile à prévoir", a souligné le porte-parole du CIO.

Un plan de secours

Le calendrier des épreuves de ski alpin des JO-2010 avait connu de  nombreuses modifications en raison des conditions météorologiques et de l'état  de la piste à Whistler. La descente masculine ainsi que les deux super-combinés  avaient été notamment reportés, et le géant messieurs reprogrammé. Jusqu'à présent à Rosa Khoutor où les températures avoisinaient 7°C  mercredi dans l'aire d'arrivée de la descente dames, les épreuves de ski alpin  se sont déroulées comme prévu initialement. "La météo est superbe, ce qui représente pour nous un défi, mais ce n'est  pas quelque chose pour lequel nous ne sommes pas préparés", a insisté  Aleksandra Kosterina, porte-parole du comité d'organisation. "Les températures sont repassées en territoire négatif dans la nuit (de  mardi à mercredi). Encore une fois, nous avons un plan de secours pour ce genre  de situation, nous avons prévu ce cas", a-t-elle insisté.

AFP