Emilie Fer
Emilie Fer | AFP / SAMUEL KUBANI (10/11/2011)

Le canoë-kayak

Publié le , modifié le

LES 16 EPREUVES

Hommes

Course en ligne (8 épreuves)

Canoë (3) : C1 200 m, C1 1000 m, C2 1000 m - Kayak (5) : K1 200 m, K2 200 m, K1 1000 m, K2 1000 m, K4 1000 m

Slalom (3 épreuves)

Canoë (2) : C1, C2 - Kayak (1) : K1

Femmes

Course en ligne (4 épreuves, toutes en kayak)

K1 200 m, K1 500 m, K2 500 m, K4 500 m

Slalom (1 épreuve)

Kayak : K1

LA COMPETITION

Course en ligne : éliminatoires, demi-finales et finale à 8.

Slalom : éliminatoires sur 2 manches (pour chaque concurrent, on retient le meilleur de ses 2 temps), puis demi-finales et finale sur 1 manche. Finale à 10. Les temps des demi-finales ne sont plus reportés sur la finale.

LES GRANDES DATES

1866

Création du premier club de canoë à Londres.

1924

Sport de démonstration aux JO de Paris.

1936

Débuts olympiques officiels aux JO de Berlin (course en ligne).

1972

Le slalom fait une première apparition olympique aux Jeux de Munich. Il ne reviendra que 20 ans plus tard à Barcelone.

1976

Le programme olympique de course en ligne s'étoffe aux JO de Montréal, avec l'introduction de 4 nouvelles épreuves : K1 et K2 500 m, C1 et C2 500 m.

LES STARS

Gert Fredriksson (Suède)

Le meilleur. Six médailles d'or en course en ligne aux JO, de 1948 à 1960, dont un triplé au K1 1000 m (1948, 1952, 1956), plus 7 titres de champion du monde en K1.

Knut Holmann (Norvège)

Un doublé à Sydney. Trois médailles d'or olympiques en course en ligne, dont un doublé K1 500 m - K1 1000 m à Sydney en 2000. 4 titres de champion du monde en K1 1000 m (1990, 1991, 1993, 1995).

Birgit Fischer (RDA/Allemagne)

Le plus beau palmarès de son sport. Huit médailles d'or olympiques en 24 ans, de 1980 à 2004, en K1, K2 et K4, ainsi que... 29 titres mondiaux dans les mêmes disciplines.

Les jeux à l'essai :le canoë avec Tony Estanguet

Voir la videoLe kayak avec Emilie Fer

Voir la video