Le Canada reste la référence en curling

Le Canada reste la référence en curling

Publié le , modifié le

Comme leurs compatriotes féminines la veille, les Canadiens ont remporté le titre olympique en curling. Déjà sacrés à Turin et Vancouver, les hommes de Tom Coulterman règnent sur la discipline. En finale, la Grande-Bretagne n'a rien pu faire pour enrayer la belle machine nord-américaine (9-3).

Cinq fois champion du monde, trois fois vice-champion du monde et désormais trois fois champion olympique, le Canada et son équipe masculine sont les maîtres absolus du curling. A Nagano et à Salt Lake City, les Canadiens étaient tombés en finale. Depuis l'édition américaine, ils ne laissent que des miettes à leurs adversaires. Résultat, deux couronnes olympiques à Turin et Vancouver. Battus par la Suède en finale de leurs Mondiaux l'an passé, les hommes de Tom Coulterman venaient à Sotchi pour laver l'affront.

Un début de tournoi difficile

Après une première défaite contre la Suisse lors du tour préliminaire, ils subissaient une nouvelle fois la loi des Scandinaves. Deux revers sur le fil (4-5 et 6-7). Le feu couvait dans la maison canadienne. Mais Brad Jacobs, Ryan Fry, E.J Harnden, Ryan Harnden et Caleb Fraley étouffaient rapidement ce brasier naissant. Russie, Danemark, Norvège, Grande-Bretagne, Etats-Unis et Chine s'inclinaient devant les curleurs nord-américains. Les grands rivaux suédois placés dans l'autre demi-finale, au terme des 11 sessions de qualification et éliminés par les Britanniques, seuls ces deniers pouvaient priver le Canada d'un triplé historique. Comme les Chinois en demi-finale (10-6), les protégés de Soren Gran (9-3) ont été balayés.

Le Canada intouchable en phases finales

 "Je suis fou de joie, c'est incroyable, merveilleux, il y a des millions  d'autres mots pour décrire ce que je ressens, mais ce sont les seuls que  j'arrive à trouver", a expliqué le skip canadien Brad Jacobs. A l'issue des quatre premières manches, le pays à la feuille d'érable menait déjà 6-1. Depuis le retour du curling au programme olympique en 1988, les Canadiens ne sont repartis qu'une seule fois sans médaille, en 1992 (bronze en 88, argent en 98 et 2002, or en 2006, 2010 et 2014). Ils dominent la discipline sans partage. Et cela est appelé à durer. Pour preuve l'équipe canadienne sacrée à Sotchi, dont le skip est Brad Jacobs, est  complètement différente de l'équipe victorieuse à Vancouver, skippé par Kevin  Martin. Pour se qualifier pour les Jeux, "Team Jacobs" a dû notamment battre "Team  Martin" lors des sélections canadiennes...

La Suède en bronze

La médaille de bronze du tournoi masculin est revenue à la Suède qui a  battu la Chine 6-4 en prolongation dans la petite finale. Suédois et Chinois étaient à égalité 4-4 à l'issue de la 10e et dernière  manche, mais la Suède a fait la différence dans l'extra-end. La Chine participait pour la 2e fois aux JO et avait terminé à la 8e place  des JO-2010. Cette 4e place est son meilleur résultat sur la scène mondiale.

Vidéo: Le Canada remporte la finale 

Vidéo: Le coup décisif des Canadiens dans la 8e manche 

Jerome Carrere