Le fondeur Sergey Ustyugov
Le fondeur russe Sergey Ustyugov lors du Tour de Ski | AFP - Alexey Filippov - Sputnik

Le biathlète Anton Shipulin et le fondeur Sergey Ustyugov interdits de JO à Pyeongchang

Publié le , modifié le

Au lendemain de l'interdiction faite à Viktor Kahn, triple médaillé d'or en patinage de vitesse à Sotchi, de participer aux prochains Jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, la Russie perd deux nouvelles têtes. Anton Shipulin, l'un des rivaux de Martin Fourcade en biathlon, a été banni de la prochaine échéance, alors qu'il est champion olympique en titre du relais avec la Russie. Idem pour le fondeur Sergey Ustyugov, champion du monde en titre en sprint relais et en poursuite en 2017.

Vainqueur du Tour de Ski 2017, champion du monde la même année en sprint relais et en poursuite, Sergey Ustyugov ne participera pas aux prochains Jeux Olympiques. Sous la contrainte, le Comité olympique russe (ROC), a été obligé de ne pas le placer sur la liste des engagés pour Pyeongchang. Comme la veille le patineur de vitesse Viktor Ahn, triple champion olympique en titre à Sotchi, le ROC se soumet. De mauvaise grâce, puisqu'il a indiqué que Ustyugov, ainsi que Anton Shipulin, le biathlète, "sont absents de la liste des participants potentiels" aux JO, alors qu'ils sont "propres", selon le vice-président du Comité, Stanislas Pozdniakov. Mais le scandale du dopage organisé en Russie notamment lors de Sotchi 2014 est passé par là.

Anton Shipulin faisait partie du relais russe sacré champion olympique à domicile voici quatre ans. Champion du monde du relais masculin et en bronze sur le relais mixte en 2017, il a longtemps fait partie des rivaux de Martin Fourcade en biathlon. A 30 ans, il avait même été l'un des meneurs de la fronde russe contre le Français, quand celui-ci s'en prenait vertement aux athlètes russes soupçonnés de dopage. Il avait ainsi refusé de serrer la main du Français sur le podium, à l'issue du relais mixte des Mondiaux 2017.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze